Dr Edouard Kpoghomou : « La candidature de Cellou a créé une vague de paniques au RPG »

0
462

Sur les 13 candidatures à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, seule celle du Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou de l’UDRP a été rejetée par la Cour constitutionnelle. Le leader, qui dit avoir tout préparé avec le soutien de nombreux Guinéens résidant en Guinée et à l’extérieur, accuse certains de ses frères d’avoir comploté contre lui. Car il présenterait une menace à la réélection du président Alpha Condé.

Il soutient que la candidature de Cellou Dalein Diallo a créé une panique au RPG Arc-en-ciel qui ne pensait que l’UFDG allait boycotter le scrutin comme c’était le cas lors des législatives du 22 mars : « Cette présentation a créé une vague de paniques au niveau du RPG, parce que les calculs politiques ont été complètement fauchés. »

« Le jour où on déposait notre candidature, il y avait eu une réunion au niveau de la Présidence où certains de nos frères qui sont pratiquement apprivoisés par le pouvoir ont décidé qu’il ne fallait pas que notre candidature passe, parce que ce serait une menace supplémentaire. Je vais dire, les frères qui se trouvent autour du président Alpha Condé me rappellent un peu le comportement des hommes soumis, un comportement qu’Adolph Hitler avait bien écrit en démontrant sur poulet », a-t-il soutenu.

Pour soutenir son argumentation, le Dr Edourd Zoutomou cite une anecdote d’Hitler lors de la Seconde guerre mondiale : « Pendant la 2ème guerre mondiale, Adolph Hitler a essayé de démontrer qu’un homme assujetti, un homme soumis ne pourra jamais se relever tant qu’il dépend de vous. Vous pouvez le mettre dans la boue, dans n’importe quelle saleté, il vous suivra toujours. Il a demandé à ce qu’on lui apporte un poulet. Il prend le poulet avec ses deux mains. Avec toute sa force il commence à déplumer le pauvre poulet. Il le déplume à sang et il le jette. Il dit, maintenant je vais montrer quand vous apprivoisez quelqu’un, quelles que soient les tortures que vous lui infligez, il va vous suivre. Il a demandé à ce qu’on lui donne des graines de blé. Il a commencé à jeter les graines de blé une à une. Le malheureux poulet n’a trouvé rien d’autre que de le suivre. Alors c’est la situation que M. Alpha Condé a créée avec tous ceux qui le suivent aveuglement. »

Le Dr Edouard rassure qu’il va transformer sa frustration pour voter contre Alpha Condé le 18 octobre : « Je suis de la catégorie des gens qu’on appelle « Die hard », c’est-à-dire qui meurt difficilement. Il a tout fait pour me garder, peut-être c’était pour me décourager. Mais je ne suis pas de cette catégorie. Nous allons transformer toute cette frustration qui est ressentie jusque dans les confins de la Guinée forestière, en énergie de vote contre Alpha Condé. »