Dr Mamadou Ballo lance un programme de formation de 20 cadres financé par Enabel

0
247

Dans le cadre de la coopération Guinée-Belgique, l’Institut Royal des Relations Internationales Egmont de Belgique, en partenariat avec le Centre de perfectionnement administratif de Guinée, a initié un programme de formation intitulé « Parcours d’accompagnement à l’acquisition d’un savoir-être et d’un savoir-faire dans la conduite de l’action publique ».

Ledit programme financé par l’Agence belge de développement (Enabel) a été lancé ce lundi 12 avril 2021. C’était en présence du ministre de la Fonction publique et du Travail entouré des cadres de son Cabinet. Il s’étend sur deux ans en raison de cinq jours de cours par trimestre et vise à former un groupe de 20 hauts cadres, directeurs, directeurs adjoints et équivalents de l’administration publique guinéenne, âgés de moins de 45 ans.

L’objectif est de leur doter d’aptitudes nécessaires suffisantes en vue d’initier un processus de changement au sein de leurs structures d’attache et d’avoir des réflexes accrus de bonne gouvernance pour mener progressivement l’administration guinéenne vers la performance.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur du Centre de perfectionnement administratif a dit que ce module couvre deux sites de formation, dont un cycle d’initiation et un cycle avancé. « Le cycle d’initiation va se focaliser sur les compétences de base sur les nouvelles façons de travailler et sur le management de base. Tandis que le cycle avancé va couvrir les formations relatives au fonctionnement et à la gestion d’une administration publique. Aussi, il va porter sur l’analyse, la créativité, la formulation et l’évaluation d’une politique publique », a expliqué M. Massé Camara, tout en se montrant convaincu que les qualités personnelles et les riches expériences des formateurs jointes à la détermination des participants constituent le gage certain d’échanges riches et utiles.

De son côté, Madame l’Ambassadeur de Belgique en Guinée a dit que cette cérémonie de lancement de la formation marque une nouvelle étape dans la consolidation du jeune mais solide partenariat entre son pays et la République de Guinée.

Poursuivant, Delphine Perremans a indiqué qu’une meilleure performance du service public reste le socle même de la performance de l’Etat. En ce sens que celle-ci permet l’atteinte des résultats tangibles et mesurables, et améliore la redevabilité des dirigeants envers les citoyens et au-delà la confiance dans les institutions.

« La coopération Guinée-Belgique ne peut pas prétendre atteindre ces objectifs communs sans travailler sur des problématiques structurelles, tel que le besoin en renforcement des capacités des acteurs de l’administration publique qui sont les parties prenantes de ce partenariat. Consciente de ce défi, l’Agence belge de développement (Enabel), à travers le programme Capacita, propose une action d’accompagnement professionnel et individualisé au profit de 20 hauts cadres issus de différents départements ministériels », a justifié la diplomate belge en poste à Conakry.

« Cet accompagnement particulièrement ciblé et taillé sur mesure concernera aussi bien le savoir-faire que le savoir-être et touchera des domaines aussi variés que le management de base, les nouvelles façons de travailler, l’analyse de politique publique, la créativité dans l’élaboration des politiques publiques, le management, le leadership et la gestion des kits », a-t-elle ajouté.

Prenant la parole, le ministre de la Fonction publique et du Travail a rappelé que le diagnostic de l’administration guinéenne effectué ces dernières années dans le cadre de l’élaboration du cadre stratégique des réformes institutionnelles et de modernisation de l’administration publique en Guinée a fait paraître qu’une des insuffisances majeures de notre administration est le déficit de formation.

« Et c’est pourquoi Monsieur le président de la République a inscrit parmi les actions prioritaires de son programme de société la qualification de notre administration publique. La présente formation qui démarre aujourd’hui se situe dans ce contexte. (…). A terme, ce programme de formation devra vous mener à explorer de nouvelles méthodes de travail plus efficaces et plus efficientes. C’est pourquoi, tenant compte de l’opportunité qui vous est offerte, je voudrais vous inviter à tout mettre en œuvre pour approprier ces outils et connaissances qui vous seront enseignés durant cette formation. Pendant 24 mois, vous aurez à échanger connaissances et pratiques pour mieux réussir ce programme », a dit le Dr Mamadou Ballo.

Le projet « Parcours d’accompagnement à l’acquisition d’un savoir-être et d’un savoir-faire dans la conduite de l’action publique » est financé par le Royaume de Belgique sur le programme de coopération 2019-2023. Il a comme effet collatéral de renforcer les capacités d’intervention du Centre de perfectionnement administratif de Guinée à travers le transfert des compétences et la mise à disposition des matériels didactiques.