Dr. Mohamed Diané au commandement militaire : «il faut renforcer la sécurité et la vigilance… »

0
627

Au cours d’une brève cérémonie tenue au camp Samory Touré, le personnel du ministère de la Défense nationale a présenté ses vœux de nouvel an ce mercredi 8 janvier au ministre d’Etat Dr. Mohamed Diané. A cette occasion, le chef du département a exhorté ses collaborateurs à redoubler d’efforts dans l’accomplissement de leurs différentes missions.

Discours de circonstance…

« Je vous remercie très sincèrement des vœux aimables que vous venez de formuler à mon endroit. A mon tour, je vous souhaite du fond du cœur, une très bonne et heureuse année 2020, à vous individuellement ainsi qu’à vos familles respectives.

Je souhaite que l’année nouvelle nous apporte la paix, la santé et le bonheur afin que nous puissions, chacun à son poste, apporter notre modeste contribution à l’édification de notre maison commune, la Guinée.

Dans ce vaste chantier, vous n’êtes pas sans savoir que le ministère de la Défense nationale a une part prépondérante : défendre l’intégrité du territoire, assurer la sécurité des personnes et de leurs biens tout en participant au progrès économique du pays.

Autant dire que nous n’avons pas droit à l’erreur, surtout en cette année électorale où notre pays est appelé à consolider les bases de sa démocratie à travers différentes consultations électorales programmées par le pouvoir central.

Notre rôle est immense car nous sommes à la tête d’une institution garante de la stabilité du pays. C’est pourquoi, j’exhorte tout un chacun à plus de responsabilité dans l’accomplissement de vos différentes missions.

Loyauté, rigueur et discipline doivent être au centre de toutes nos actions. Sans la loyauté, le respect de la hiérarchie et l’abnégation au travail, nous ne pouvons pas atteindre les objectifs à nous assignés par le président de la république, chef des Armées.

Encore une fois, ce n’est pas parce que je ne dis rien que je ne sais pas ce qui se passe. J’observe et j’apprécie le travail de tout le monde. Je sais qui fait quoi. Bien évidemment, je sais aussi que des efforts sont fournis, des résultats sont obtenus çà et là mais nous devons nous concentrer davantage sur les nombreux défis qui nous restent à relever.

C’est pourquoi, je tiens à rappeler à tous, l’exigence de résultats qui incombe à chacun individuellement et collectivement. Je le dis dès maintenant : je n’hésiterais pas un seul instant à demander à qui de droit de  faire remplacer ceux qui ne voudront pas s’inscrire dans cette dynamique de réussite. Car nous sommes là pour remporter des victoires qui passent nécessairement par l’engagement constant de tout le personnel civil et militaire, du soldat au général.

Cette année, comme vous le savez, nous allons mener à terme le processus de recrutement au sein des Forces armées guinéennes entamé l’année dernière. C’est l’occasion pour moi d’insister sur la rigueur et le sérieux que doivent revêtir ces opérations dans toutes les préfectures de la Guinée.

Je ne tolèrerais aucun laisser-aller, aucun favoritisme dans ce processus qui engage notre crédibilité aux yeux de la population au service de laquelle nous sommes ici. Prenez donc des dispositions pour que tout se passe correctement et dans la transparence absolue.

Aussi, j’instruis les services concernés à se mettre d’ores et déjà au travail, sans délais, pour une relecture de la Loi de programmation militaire afin de l’adapter au contexte et exigences du moment et poursuivre ainsi la réforme du secteur de sécurité.

Avant de terminer mon propos, je demande aux différentes chaînes de commandement de tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurité non seulement à l’intérieur du pays, mais aussi et surtout de redoubler de vigilance le long de nos frontières en ne négligeant aucune menace susceptible de troubler la quiétude des Guinéens.

Tout en vous renouvelant mes vœux de bonne et heureuse année, je vous prie de transmettre à vos différents personnels à tous les niveaux, les salutations, les encouragements et les félicitations du Pr. Alpha Condé, président de la république, chef de l’Etat et chef des Armées. Il compte sur nous tous pour mener à bien son noble combat pour le développement harmonieux de notre cher pays.

Je vous remercie »