Dr Ousmane Kaba du PADES : pourquoi je me suis lancé en politique

0
114

Ancien ministre de l’Economie et des Finances sous feu le général Lansana Conté, Dr Ousmane Kaba est aujourd’hui à la tête du Parti des démocrates pour l’espoir (Pades) et membre du Front national pour la défense de la Constitution (Fndc). En outre, l’homme garde une vue d’ensemble sur le président Alpha Condé avec qui il a collaboré des années durant.

« Alpha Condé est le président de la République de Guinée qui a passé une bonne partie de sa vie à lutter. C’est cette partie que j’ai admirée : les quarante ans de lutte. Mais en tant que président de la République, c’est assez mitigé », juge Dr Ousmane Kaba qui s’exprimait dans l’émission Les Grandes Gueules ce lundi.

Poursuivant, l’invité de la radio Espace s’est déclaré persuadé que le rôle de l’homme politique aujourd’hui en 2019 n’est pas de faire de la politique politicienne. « Le rôle de l’homme politique, c’est de promouvoir le développement économique et social de la Guinée. Ce dont les Guinéens ont besoin, ce sont des bonnes routes, de l’électricité, de l’eau, du travail pour nos millions de jeunes. C’est de cela que la Guinée a besoin aujourd’hui, promouvoir l’économie de la Guinée. Et moi, c’est mon métier. Donc, moi je dis que nous avons l’expérience, nous avons la capacité, nous avons la compétence de mener le bateau guinéen à bon port et de répondre aux aspirations des Guinéens », soutient Dr Kaba qui se dit fatigué de la politique politicienne.

« Cela fait mal que la Guinée soit encore parmi les pays les plus pauvres de la terre. Alors qu’on est en train de faire razzia sur la bauxite guinéenne avec plus de 75 millions de tonnes, on n’est même pas capable de faire d’ici Kindia. C’est ça le vrai problème, c’est-à-dire comment utiliser nos ressources pour promouvoir le développement de la Guinée. On est en train de saccager le pays dans le domaine des mines. Nos enfants ne savent même pas ce qu’il faut faire. Tout le monde est chômeur, diplômé ou pas », a-t-il fustigé.

Au regard de tous ces « manques à gagner », Président du PADES a rappelé les motivations qui l’ont amené à se lancer en politique :  » moi, j’ai passé ma vie à chercher des solutions économiques à ces problèmes-là. Et cela, nous savons le faire. C’est quand même dommage et c’est ce qui m’a amené à la politique. Je ne voulais pas entendre parler de politique. Mais je suis énervé. On ne peut pas avoir un bon pays comme le nôtre et puis rien ne marche. C’est notre travail de faire marcher la Guinée. C’est pour cela que je venu en politique. Ce n’est pas pour être juste président : Cela ne m’intéresse pas. Comment on va changer la Guinée, c’est ce qui m’intéresse. Et on a les moyens, la capacité, les connaissances. On a les relations internationales. Nous savons où prendre l’argent dans ce monde. Partout, il y a de l’argent. Mais il faut savoir le chercher et il faut savoir l’utiliser sans corruption ».