Dr Oussou : « aujourd’hui, c’est la catastrophe. Monsieur Alpha Condé ne sait rien que prendre des promesses » 

0
458

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo s’est fait représenter ce vendredi 30 août au meeting du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à l’université Kofi Annan à Conakry par son vice-président Dr. Fodé Oussou Fofana, a-t-on constaté sur place.

Prenant la parole, Dr. Fodé Oussou Fofana dénoncé que la plus grosse erreur du président Alpha Condé et de son gouvernement, c’est le fait de penser que le FNDC est un homme ou un parti politique. Alors que, c’est le peuple de Guinée.

« Personne ne peut quelque chose contre le peuple. Je l’ai dit, quand on n’a pas été employé ou employeur, quand on donne le pays à quelqu’un qui n’a rien fait ni en Guinée, moins encore à ailleurs. Si vous lui donnez le pays, voilà les conséquences que nous sommes en train de vivre aujourd’hui. C’est la catastrophe. M. Alpha Condé ne sait rien que prendre des promesses.  Il a dit qu’il va construire un aéroport international à Maférinya (Forécariah) ; Autoroute 4X4 entre Coyah-Bamako ; Chemin de fer Conakry-Bobo-Dioulasso ; Chaque étudiant, une tablette ; Chaque tailleur, une machine ; Construction de quatre Universités ; Transformation de la ville de Coyah à l’image d’une ville américaine ; Construction d’une usine de montage de camion ; Construction d’une usine de cahier ; Construction d’une usine de biscuit ; Construction d’usines de pomme de terre à Timbi Madina   

Le FNDC est installé sur toute l’étendue du territoire national et international. Si Alpha Condé et ses pyromanes veulent le combat, nous sommes prêts.  Qu’ils cessent la théorie en disant : ‘’nous allons rencontrer la population, le peuple a déjà décidé. Alpha Condé a une particularité d’avoir la considération pour ses ennemis plus que ses amis. Il n’y a aucun sacrifice, en 2020 Alpha Condé va partir. Que les pyromanes disent à Alpha Condé d’aller à la télévision nationale pour déclarer qu’il veut un troisième mandat, ce sera son dernier jour en Guinée », a-t-il lancé.