Dr Oussou sur la remise en liberté du Dr. Faya:  « il a été mis en prison à tort»

0
380

Depuis l’incarcération du président du Bloc Libéral (BL) Dr. Faya Millimono, le discours du vice-président de l’UFDG et par ailleurs, président du groupe parlementaire des Libéraux Démocrates, Dr. Fodé Oussou Fofana est resté inchangé. D’après lui, le leader du BL a été mis en prison à «tort». Dans le premières heures ayant suivi la libération de ce dernier le vendredi 9 août, le député de l’UFDG a réitéré cette position au téléphone de Guinéenews. Lisez:

«Juste après sa libération, j’ai échangé avec lui au téléphone. Je réaffirme qu’il a été arrêté à tort. L’attaque rebelle de Guéckédou est une réalité. A l’époque, celui qui a annoncé qu’il était le chef des rebelles, c’est un Mohamed Lamine Fofana. Celui qui est aujourd’hui le ministre de la Justice est aussi Mohamed Lamine Fofana. Ce qui est arrivé aujourd’hui, on devait commencer par cela.  C’est-à-dire que Dr. Faya Millimono présente ses excuses et qu’on annule la procédure. Mais l’histoire retiendra que M. Alpha Condé, opposant à l’époque a été mis en prison. L’histoire retiendra également, qu’Alpha Condé, président de la République a fait exactement la même chose qu’on lui a fait. Pendant son régime, un homme politique, qui a le droit de se prononcer, a été mis en prison pour diffamation alors qu’il pouvait payer une simple amende. Malgré tout, il a été privé de sa liberté pendant plus d’une semaine. Dr. Faya Millimono que j’ai eu au téléphone, est très serein, engagé et prêt à continuer le combat. Si c’était une intimidation, c’est maintenant une peine perdue. Je pense qu’ils ont aidé Dr. Faya dans sa publicité. Le monde entier pendant une semaine ne parlait que de Dr.  Faya. Il a été emprisonné à tort et cela a terni l’image du pays. C’est triste et pathétique. Ce sont des opportunistes qui encouragent Alpha Condé dans son projet de troisième mandat. Ceux-ci ne pensent à leurs  seuls intérêts. Après 2020, ce sont les mêmes personnes, comme elles l’ont fait au général Lansana Conté, feront la même chose à Alpha Condé. D’ailleurs la majeure partie des ministres de Lansana Conté, qui organisaient des Mamayas, qui empêchaient lui-même Alpha Condé, qui frappaient même les militants du RPG, ce sont  les mêmes qui sont aujourd’hui autour de lui. Demain, si un autre président arrive au pouvoir, ils diront qu’ils n’ont jamais connu Alpha Condé. Très malheureusement, Alpha Condé aime bien ses ennemis plus que ses amis…», a-t-il expliqué.