Drame à Labé : un homme se donne la mort par pendaison pour que « Dalein accède au pouvoir »

0
707

Le drame s’est produit à l’aube de ce lundi 13 avril au quartier Kouroula, commune urbaine de Labé. Mamadou Diouldé Diallo s’est donné la mort par pendaison après avoir laissé une lettre manuscrite attestant ses motivations. Selon, son testament dont Guinéenews s’est procuré copie, il se serait donné la mort en guise de sacrifice afin de permettre à Cellou Dalein Diallo d’être président de la République en 2020.

« C’est un de mes locataires, il est là depuis 6 mois. Mais ses quatre premiers mois m’ont trouvé à Conakry. Il vit seul ici et j’ai appris la nouvelle de sa mort au même moment que tout le monde. Je me suis levée pour la prière de l’aube, je l’ai salué mais il ne m’a pas répondu. C’est lorsque je suis rentrée pour égrener mon chapelet que j’ai entendu les gens dire qu’il s’est suicidé. Je suis immédiatement ressortie et on a vu des papiers auprès de lui et j’ignorais le contenu », a confié Hadja Dalanda Barry, la concessionnaire du défunt.

Mamadou Tanou Diallo, un des colocataires explique dans quelles circonstances le corps de Mamadou Diouldé Diallo a été retrouvé : « on s’est réveillé pour la prière de l’aube et on a vu ce monsieur. On a appelé le chef de quartier et la gendarmerie. Il a laissé un papier sur lequel il est écrit ‘’non à la modification de la constitution’’, il a aussi dit qu’il se sacrifie pour que Cellou Dalein devienne président en 2020. Son nom c’est Mamadou Diouldé Diallo, né en 1958 à Mamou. »

Dans ce testament qui était rédigé sur deux bouts de papier retrouvés auprès du corps pendu à un manguier, on pouvait lire ceci : « je souhaite que El hadj Cellou soit au pouvoir en 2020. Lettre écrite par Mamadou Diouldé Diallo, né à Mamou-ville, quartier Sabou en 1958. J’ai rêvé que je dois enlever quelque chose pour que la Guinée soit libérée. Je prie l’homme le tout puissant, le prophète Mohammad qui est l’ami de Dieu… »

Aux dernières nouvelles, les services de défense et de sécurité se sont saisis du dossier. Les parents du défunt auraient également été contactés du coté de Mamou.