voir Plus
    samedi, 10 avril 2021
    31 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Drame de Monrovia : les premiers témoignages sur fond de vives émotions dans la communauté guinéenne !

    Selon des témoins joints par Guinéenews dans l’après-midi de ce mercredi 18 septembre, le feu s’est déclaré aux environs de minuit à Monrovia (Liberia) et c’est en tout 28 corps qui ont été sortis du centre de mémorisation du coran Red Light. A l’approche de la prière de 14 heures, tous les corps avaient été préparés pour l’inhumation prévue ce jour même au cimetière de Oro, a appris Guinéenews de sources concordantes.

    Sur les circonstances de ce drame, Mamadou Moustapha Diallo, un ressortissant Guinéen vivant à Monrovia témoigne : « l’incendie s’est déclaré hier aux environs de minuit au Markaz ou 36 talibés sont en formation. Mais comme certains sont en déplacement pour les vacances, c’est une trentaine qui y vivait lors de l’incendie. Et c’est 28 d’entre eux, y compris leur maitre coranique qui ont péri dans les flammes. Actuellement, tous les corps sont ici à la mosquée de Seven to Sueds pour les obsèques. »

    Quant à Diallo Thierno Hamidou, il soutient que c’est seulement 5 élèves qui ont pu être sauvés. « C’est seulement 5 talibés qu’on a pu sauver, les autres sont tous morts. A notre réveil, les pompiers ne pouvaient plus rien faire car, les flammes commençaient à s’éteindre d’elles-mêmes. C’est par les tôles qu’on a pu accéder à l’intérieur. Vous savez, ils dormaient tous dans le bâtiment et c’est seulement le centre de mémorisation qui a pris feu malgré qu’il soit contigu à la mosquée. Il y a 28 corps devant moi comme. Mais, on ne sait pas s’il ne reste pas d’autres corps sur les lieux de l’incendie. Car, ils sont toujours dans les recherches », précise-t-il.

    Selon eux également, il ne s’agit point d’un court-circuit car, le bâtiment en question n’est pas desservi par le courant électrique. Aux dernières nouvelles, les autorités Libériennes et les représentants de l’Ambassade et de la communauté guinéenne à Monrovia sont tous passés sur les lieux du drame. Mais pour l’instant, aucune réaction officielle n’est disponible.

     

     

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE