voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Droits de l’homme : Damantang passe au crible les rapports de plusieurs ONG

    «Vous faites une analyse sur la Guinée où l’UFDG et le FNDC sont opposés au gouvernement et vous dites à l’UFDG de faire un rapport sur cette situation, c’est un manque de respect et un mépris total pas à l’encontre du gouvernement mais plutôt, à la mémoire des victimes des violations de droits de l’Homme »

    Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Damantang Albert Camara, a désapprouvé jeudi chez nos confrères de Djoma TV,  les rapports  de plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme sur la Guinée.

    Après avoir parcouru plusieurs rapports des organisations des droits de l’homme, le ministre Damantang Albert Camara dira qu’il a été interpellé par un fait extraordinaire.  «Il s’agit des aberrations, des énormités et des omissions très graves», entame le ministre.

    «Après analyse, environ 36 organisations de défense des droits de l’Homme en Guinée sont toutes systématiquement animées par des personnes qui travaillent dans les partis politiques. Parmi eux, certains font l’effort de le masquer. Mais je ne peux pas comprendre que les organisations comme Amesty International, Human Rights Right, Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH) qui ont leurs représentants ici, encartés politiquement ne le sachent pas », a-t-il regretté.

    Et de poursuivre : «je prends exemple sur Human Rights Right qui a son représentant ici, qui est clairement un militant de l’UFDG, c’est visible, quand vous partez sur son profil Facebook, c’est un atalacou extraordinaire vis-à-vis de Cellou Dalein Diallo. Il s’agit de Mohamed Hady Barry. Ce qui me choque, c’est qu’une organisation comme Human Rights Right qui défend des valeurs d’impartialité, d’objectivité, qui affiche comme méthodologie de travail, ne prenne pas le temps de faire une enquête de moralité sur la personne qui la représente et qui est censée être neutre».

     

     

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE