Dubréka : Alpha Condé lance la campagne nationale de reboisement 2019 et prévient les écogardes

0
984

« Les Conservateurs de la nature doivent être neutres et rigoureux. Tout agent qui sera reconnu dans une quelconque complicité, sera purement et simplement déshabillé et poursuivi »

Placée cette année sous le thème : « Ensemble luttons contre le réchauffement climatique », la campagne de reboisement nationale 2019 a été officiellement lancée en grande pompe ce samedi 13 juillet par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé. C’est à Dubréka, une localité située à environ 50Km de la capitale Conakry, où le coup d’envoi de cette initiative présidentielle de reboisement de près 1700ha dont le ministère de l’Environnement et des Eaux et Forêts est le maître d’ouvrage- a été donné. Cette cérémonie a connu la présence du ministre d’Etat, ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, des autorités locales et une forte mobilisation des populations en dépit de la forte pluie qui a arrosé ce samedi Dubréka et environs. ( Crédit-photos Une: Présidence de la République)

Initiées et exécutées par le département en charge de l’Environnement en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, ces opérations de reboisement portent pour la zone de Dubréka sur 32 000 plants qui seront plantés tous sur une superficie de 52 hectares, le long de la tête de source du mont Sankon.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune rurale de Khorira, a vivement salué cette initiative présidentielle qui porte cette année sur le reboisement de 1693ha dans tout le pays. Ce projet s’inscrit, a indiqué le maire de Khorira, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement ou le dérèglement climatique qui est aujourd’hui devenu un phénomène mondial.

Pour sa part, le ministre de l’Environnement, Oyé Guilavogui a, dans un discours de circonstance, rappelé que la campagne de cette année va consister à reboiser dans tout le pays plus de 1600 hectares avant d’inviter les populations à s’impliquer activement dans ces opérations.

Le ministre a, en outre précisé que les 32 mille plants affectés à Dubréka pour le reboisement des 52ha, sont essentiellement composés de Morenga, Mélina, Akasia mangeome…

Quant au président de la République, Pr Alpha Condé, il avant tout tenu à remercier la forte mobilisation des citoyens de Khabita tout en exhortant le ministre Oyé Guilavogui à doubler le nombre d’hectares attribué à Dubreka.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, insisté sur la neutralité des conservateurs de la nature qui doivent être toujours, a-t-il rappelé, rigoureux. Il les a aussi mis en garde contre toute complicité dans des affaires de trafic de bois. « Tout agent des eaux et forêts qui sera reconnu dans les liens d’une quelconque complicité, sera purement et simplement déshabillé et poursuivi », a prévenu le président de la République.