Dubréka: la guerre des messages avant l’arrivée du président Alpha Condé

0
1053

La guerre des messages a commencé ce samedi  6 avril  à Dubréka alors que le chef de l’Etat est attendu pour lancer les travaux de certaines infrastructures. D’une part, il s’agit  « Dubréka dit oui à la nouvelle Constitution « ,  »vive le troisième mandat  ». De l’autre côté, on peut lire  »Amoulanfé (ça ne marchera pas, ndlr) »  »Ne touchez pas à ma Constitution ».

De kilomètre 5 au centre-ville, alors que les premiers ont écrit sur le bitume leurs différents messages de soutien à la nouvelle Constitution, les seconds sont venus les effacer totalement à l’aide du sable. Les écoles sont restées fermées, le commerce et le transport tournent au ralenti.
Derrière le siège de la préfecture, des jeunes ont commencé la distribution des tee-shirts et des casquettes sur lesquels il est écrit : « Dubréka dit oui à la nouvelle Constitution »
Pour l’instant, il faut par ailleurs rappeler qu’aucun incident n’est signalé (9h 30)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.