Dubréka: la psychose engendrée par la campagne de distribution de déparasitants, vire en violences

mars 18, 2019 6:23

Tout est parti dans la matinée de ce lundi 18 mars par l’administration des produits contre les parasites aux enfants de 5 à 14 ans.  Mais aussitôt, les premiers enfants ayant pris ces produits, ont réagi en présentant des signes de malaises.  Une situation qui provoqué dans la foulée une panique générale au sein des écoles puis dans les quartiers. (photo d’archives)

La psychose qui s’est vite installée dans les quartiers a fini par pousser certains jeunes dans les rues où ils ont érigé des barricades et paralysé pendant longtemps la circulation routière notamment au niveau du Km5.  L’ordre a été finalement rétabli grâce à l’intervention des forces de l’ordre.

Il faut préciser que tous ceux qui ont présenté des signes de malaises après avoir pris ces produits, ont été d’urgence admis dans les structures sanitaires les plus proches possibles. Et tout est finalement rentré dans l’ordre.

Une dépêche de Bourhane Saif Deen Camara depuis Dubréka pour Guinéenews