e-éducation : Orange lance une plateforme pour permettre aux étudiants guinéens d’accéder aux programmes d’autres universités

0
726

L’Université général Lansana Conté de Sonfonia a servi de cadre ce vendredi 6 mars au lancement d’une plateforme e-éducation de l’opérateur de téléphonie Orange-Guinée, a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution de bienvenue, Mamadou Oury Koré Bah, Recteur de l’Université général Lansana Conté de Sonfonia (UGLC) a rappelé que présentement les bibliothèques physiques ne suivent plus le pas de l’avancée des sciences, de la technique et de la technologie. C’est pourquoi, a-t-il fait savoir, les bibliothèques virtuelles prennent le relai pour un accès rapide aux documents essentiels pour la formation.

D’après lui, l’internet s’avère donc être un outil indispensable dans la formation et l’adéquation formation-emploi. « L’internet peut être un outil de mutualisation des enseignements à travers le monde. Cette plateforme répond à une préoccupation des étudiants, des chercheurs et des encadreurs de l’ensemble des universités de Guinée. La plateforme permet aux étudiants d’accéder aux cours développés dans d’autres universités et permet aussi à nos enseignants de mesurer les opportunités qu’ils partagent avec ceux des autres institutions d’enseignements supérieurs », a-t-il expliqué.

Poursuivant, M. Bah a témoigné que le président de la République a affirmé à plusieurs reprises que les sociétés de téléphonie peuvent être un levier essentiel dans la réalisation de la quatrième révolution technique et technologique. « Cet outil au service des universités permettaient à chacun de réussir », a-t-il indiqué.

Prenant la parole, le Directeur général de l’opérateur de téléphonie Orange-Guinée Aboubacar Sidick Diop a déclaré aux étudiants qui étaient massivement mobilisés que son entreprise s’est toujours engagée à les connecter à l’essentiel. « Nous connectons aujourd’hui les étudiants guinéens à l’essentiel qui est celui de l’éduction par le biais du numérique. Il s’agit de la première plateforme e-education. C’est une volonté confirmée, celle d’accompagner chaque étudiant guinéen dans sa formation où il se trouve dans le pays en lui donnant accès à un catalogue riche de programme de formation proposé par des universités de référence et leaders dans la formation en ligne. C’est une innovation majeure dans le domaine de l’éducation par le numérique. C’est aussi une réponse concrète d’Orange-Guinée aux attentes exprimées par les parties prenantes dans l’une de nos rencontres que nous avons organisées en mai 2019 », a-t-il rappelé.

Dans la même logique, M. Diop a signalé que cette plateforme met à la disposition des jeunes guinéens une sélection de milliers de ressources éducatives couvrant des programmes éducatifs de la première année à la maîtrise jusqu’au doctorat dans toutes les disciplines notamment informatique, communication, mathématiques, droits, comptabilité, médecine.

« Vous trouverez dans cette plateforme des contenues des universités avec lesquelles nous sommes partenaires à savoir l’Université Virtuelle de Tunis, l’Université Virtuelle du Sénégal (…). Il y a d’autres avec lesquelles nous sommes en train de négocier en France ainsi qu’en Afrique pour continuer à enrichir ce portail d’éducation progressivement tout en tenant compte des besoins des étudiants », a-t-il précisé.

S’exprimant sur le coût, il a déclaré qu’ils ont tenu compte des moyens financiers limités des étudiants. « Pour faciliter l’accès au plus grand nombre, nous avons proposé un pass dédié avec un tarif subventionné, très abordable pour accéder à cette plateforme et apporter ainsi une pierre à l’édifice de l’éducation de la jeunesse en Guinée », martèlera-t-il.

Pour sa part, le représentant du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à cette cérémonie, Pr. Momo Bangoura, Directeur général de l’Enseignement Supérieur Public-Privé, l’apprentissage en ligne est aujourd’hui un moyen idéal pour compléter les formations offertes dans nos institutions d’enseignement supérieur. « Je tiens à vous rassurer que les étudiants et les enseignants chercheurs de Guinée feront un bon usage de la plateforme e-éducation. Cette plateforme vient également renforcer le partenariat public-privé entre le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et la société Orange-Guinée », a-t-il fait remarquer.