Eboulement de Norassoba: le Chef de l’Etat reporte sa visite aux familles des victimes

février 6, 2019 1:10

Le président Alpha Condé était attendu mardi 5 février 2019 à Siguiri pour apporter sa compassion aux familles des victimes de l’éboulement d’une ancienne mine d’or ayant entrainé la mort de 17 personnes.

Son voyage a été reporté à une date ultérieure pour des raisons indépendantes de sa volonté, selon la présidence de la République.

En effet, le Président de la République, le professeur Alpha Condé, avait prévu de se rendre à Norassoba, dans la préfecture de Siguiri suite à ce drame pour exprimer sa compassion et sa sympathie aux familles endeuillées et surtout leur témoigner toute la solidarité du gouvernement et du peuple de Guinée, dit-on.

Alors que toutes les dispositions pratiques étaient prises pour ce voyage présidentiel, «pour des raisons indépendantes de sa volonté et des circonstances inattendues, le Chef de l’Etat a dû reporter son déplacement à une date ultérieure qui sera officiellement communiquée », annonce la présidence de la République.

Très affligé par ce drame survenu le 4 février dernier à Faradjani, un district de la Sous-préfecture de Norassoba, le Chef de l’Etat, empêché, va dépêcher son Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, ce mercredi dans la localité.

Le Président Alpha Condé a chargé son Premier Ministre de transmettre aux populations de cette localité de Siguiri, réputée être son fief traditionnel, son message de compassion suite à cet éboulement. Le chef de l’Etat a surtout « instruit fermement au gouvernement que toutes les conséquences en soient tirées afin de parer à tous les risques d’insécurité  dans les zones minières où de nombreuses vies sont souvent et malheureusement  mises en danger dans une impunité totale ».