Échanges FNDC – CEDEAO-UA-ONU : Voici l’intégralité de la rencontre qui dément Shirley Ayorkor (Audio)

0
728

Lors de la conférence de fin de mission que la délégation de la CEDEAO-UA-ONU a organisée, la ministre des Affaires étrangères du Ghana, également présidente du Conseil des ministres de la commission de la CEDEAO, Shirley  Ayokor Botchway, a déclaré qu’elle a dit au FNDC que le 3ème mandat est désormais derrière nous : «Nous avons dit aux représentants du FNDC qu’à partir du moment où la nouvelle Constitution a été votée, la Cour Constitutionnelle a validé la candidature du président sortant Alpha Condé, le problème de troisième mandat est maintenant dernière nous. Parce que nous sommes maintenant à deux semaines de l’élection présidentielle. Il appartient aux Guinéens d’aller de l’avant et de choisir leur président. »

Pourtant, durant la trentaine de minutes d’échanges, un tel propos n’a jamais été prononcé par la cheffe de la mission de la CEDEAO. D’où la nécessité de publier l’intégralité de l’audio de ces échanges.

Lors de cette rencontre, Mme Shirley Ayokor Botchway n’a pris la parole que deux fois. La première, c’était pour souhaiter à son tour la bienvenue aux autres et dire qu’elle écoute le FNDC. La deuxième fois, c’est pour dire qu’elle a pris note du message du FNDC.

Voici ce qu’elle a dit à partir de la 41ème seconde de l’audio jusqu’à 1 mn 31 secondes : « Merci beaucoup. Laissez-moi vous souhaiter aussi la bienvenue à cet échange.  Je crois que cet échange est très important car vous êtes des parties prenantes ayant un intérêt direct dans la vie de ce pays. Je sais que vous n’êtes peut-être pas en train, ou vous ne contestez pas ces élections, cependant vous êtes des parties prenantes directes.  Donc il est important de vous entendre, vous écouter, et échanger. Merci beaucoup. »

A la fin de la rencontre, elle a promis de transmettre le message du FNDC aux instances appropriées. Cette intervention débute à la 28ème minute 12 secondes et prend fin à la 28ème minute 55 secondes : « Merci beaucoup pour la présentation. Vous avez mis en exergue les problèmes. Nous avons pris note. Vous nous avez aussi transmis des messages à transmettre aux instances appropriées. Nous allons exactement faire cela. Merci beaucoup. »

Lire vidéo:

Lire aussi :Lutte anti troisième mandat en Guinée : la CEDEAO crache ses vérités au FNDC