Echiquier politique : l’UFR se réjouit de sa « percée » en Haute Guinée

janvier 7, 2019 12:55

Pour qui connaît la nomenclature de l’échiquier politique guinéen, l’on est tenté de soutenir que le RPG Arc-en-ciel n’a pas forcément besoin de battre campagne en Haute Guinée tout comme l’UFDG en Moyenne Guinée, pour y remporter la victoire dans n’importe quelle consultation électorale au pays.

L’Union des Forces Républicaines est-elle en passe de changer cette donne à l’allure d’une tradition ? Rien n’est moins sûr ! Puisque de l’avis de son député, Saïkou Yaya Barry, le parti dirigé par Sidya Touré est aujourd’hui en pole position dans cette « chasse gardée » du parti au pouvoir.

« On raconte par-ci que l’UFR est en baisse de notoriété, et par-là que nous sommes tombés. Mais nous sommes en pole position en Haute Guinée », a indiqué, en langue soussou, le parlementaire qui s’adressait à une foule nombreuse de militants ce week-end, à Conakry.

Et pour assoir son argumentaire sur une base plus ou moins solide, Saïkou Yaya Barry,  qui rentre d’une mission du parti dans cette région, place ce qui suit : « J’ai vu la mobilisation de Kankan. Et personnellement, j’ai eu l’occasion de rencontrer les responsables des structures de l’UFR à Kankan, à Siguiri et à Docko, en partant vers Kourémalé. Je veux vous dire qu’il y a une sous-préfecture qui est là, Docko précisément, qui est plus peuplée que beaucoup de villes en Guinée. C’est une sous-préfecture aurifère. Mais c’est extraordinaire, le monde qui est à Docko. Je veux dire que les gens ont décidé de soutenir Sidya Touré. Mais il faudrait qu’on se lève nous aussi », a-t-il intimé aux militants fortement mobilisés au siège national de l’UFR.

Rappelant de passage l’adage selon lequel « si quelqu’un vous lave le dos, à vous aussi de vous laver le ventre », le parlementaire a confié qu’aujourd’hui à Siguiri, l’UFR se porte à merveille, tout comme à Kankan

« La stratégie que l’UFR a eu à prendre pendant ces trois dernières années commence à porter en Haute Guinée. Malgré les intox et tout ce que les gens racontent, l’UFR se porte bien sur le terrain politique aujourd’hui. Les gens ont compris qu’il faut un homme pour changer ce pays. Et cet homme-là, c’est Sidya Touré. Peu importent ses origines, il faut un homme pour changer ce pays. Et de tous ceux qui se battent pour ce pays pour prendre le pouvoir, gérer et aider les Guinéens, tout le monde commence à voir clair que c’est Sidya Touré. C’est lui qui peut rassembler les Guinéens. C’est lui qui sait faire le travail », a soutenu dans une adresse entremêlée de soussou et de français, Saïkou Yaya Barry.