Économie: Maladho Kaba dresse son bilan et passe le témoin à Mamady Camara

mai 29, 2018 10:08
0

C’est dans une salle archi comble que l’ex- ministre de l’Economie et des Finances Maldho Kaba a passé le témoin à son successeur Mamady Camara. Membres du gouvernement, députés, cadres des départements de l’Economie et du Budget, parents et amis, personne n’a voulu se faire conter l’événement.

Après le discours introductif du Secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissi Camara, la ministre sortante, dans son allocution,  a tout d’abord félicité son successeur  avant d’égrener un chapelet de projets réalisés sous son ministère.

Au plan macroéconomique, a-t-elle énuméré,  l’un des premiers défis a été de poursuivre le renforcement du cadre macroéconomique amorcé depuis 2011.

 « Au terme de mon passage, nous avons conclu le programme avec le FMI et négocié avec succès un nouveau programme incluant une enveloppe inédite de prêts non-concessionnels de USD 650 millions. Plus récemment, nous avons également conclu un accord avec les services du FMI relatif à la première revue du programme en mai 2018 », a rappelé Maladho Kaba qui a déclaré que l’économie guinéenne a atteint en 2016 une croissance à deux chiffres et que tout porte à croire que celle-ci sera encore forte en 2018 (…)

« L’’inflation a été ramenée en deçà de 10%, nos réserves internationales ont été reconstituées à près de 3 mois d’importations et le déficit budgétaire a été plus ou moins sous contrôle », a-t-elle déclaré.

Toujours au titre des réalisations, la ministre sortante a aussi cité, entre autres, l’augmentation de l’absorption des ressources de la FED de près de 40% entre 2016 et 2017 ; la réalisation de l’adjudication en ligne des Bons du Trésor; la publication du calendrier d’émissions de titres d’Etat désormais sur le site ; l’accroissement des recettes non-fiscales notamment des dividendes à près de 95 milliards GNF entre, soit une hausse de plus de 500% entre 2016 et 2017.

Sur le plan du fonctionnement du ministère, la sortante a énuméré l’achèvement des travaux de la direction nationale du Trésor et du centre de formation, la mise en place d’un réseau internet-intranet permettant la connexion de toutes les directions, l’acquisition de moyens logistiques pour les travailleurs avec l’achat de 3 bus.

Pour finir, citant une assertion de Nelson Mandela,  elle a prodigué des conseils à son successeur Mamady Camara en ces termes « Ne précipitez aucune décision, gardez vos ennemis proches de vous et consultez largement ».

Apparemment très émue, Maladho Kaba a versé de chaudes larmes avant de clore son discours.