voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    EDG initie une série de journées d’information et d’échanges sur la problématique du courant électrique 

    Les autorités de l’entreprise Électricité de Guinée (Edg) ont initié une série de journées d’information et d’échanges sur la problématique et les défis du secteur énergétique guinéen. C’est la commune de Matoto qui a eu le privilège d’ouvrir le bal à cette activité dont les initiateurs entendent étendre sur les autres communes de la capitale. Ladite rencontre a eu pour cadre la salle de cinéma de Canal Olympia de Tombolia.

    Dans son adresse, le maire de la commune de Matoto, après avoir souhaité la cordiale bienvenue à ses hôtes, s’est félicité du fait que depuis l’avènement du président Alpha Condé à la conduite des destinées de la Guinée, les laborieuses populations ayant été longtemps trempées dans l’obscurité, connaissent désormais une nette amélioration des conditions d’accès à l’électricité et aux besoins sociaux.

    Toutefois, Mamadouba Toss Camara a sollicité de l’Edg des stratégies adéquates afin d’élargir son réseau de communication pour une large information par rapport aux anomalies qui interviennent souvent dans la distribution du courant. Aussi, de renouveler et élargir les réseaux de transformation et de distribution dans les différents quartiers relevant de sa sphère administrative et de mettre en place un service de contrôle permanent sur les différentes lignes afin de parer aux délestages.

    De son côté, M. Bangaly Matty a longuement exposé sur le rapprochement de son entreprise des populations en leur expliquant le processus de production, de transport et de la distribution du courant électrique. Un travail marqué par une multitude de complexités qui méritent d’être cernées par les consommateurs de l’énergie. D’où l’intérêt pour le Directeur général de l’EDG d’expliquer la problématique de la desserte, mais aussi le rôle qui incombe à la population elle-même quant à son apport à la réponse efficace au problème.

    Pour sa part, la ministre de l’Énergie à dit que le secteur de l’énergie, et particulièrement son sous-secteur de l’électricité, est en perpétuelle évolution depuis l’avènement du président Alpha Condé.

    « Cette évolution se matérialise non seulement par des investissements colossaux réalisés (barrages Kaléta et Souapiti), mais aussi par des réformes structurelles engagées notamment à l’EDG pour améliorer la desserte en courant électrique. Dans ce contexte de progrès, je suis heureuse de vous annoncer que trois des quatre groupes de Souapiti sont interconnectés au réseau, en attendant la fin des travaux de celui d’Amaria », a rapporté Mme Bountouraby Yattara.

    Outre ces réalisations, elle a cité les centrales thermiques de Kaloum 1 et 2, de Matoto, de Kipé, ainsi que le bateau flottant qui, à en croire la ministre, sont également sur le réseau pour une puissance totale de plus de 1040 Mva.

    « Cette rencontre intervient à une période où il faut bien le reconnaître, le secteur de l’énergie a fait un bond qualitatif, contribuant ainsi – très fortement – au développement socioéconomique de notre pays. (…). Le gouvernement guinéen, à travers le ministère de l’Énergie,  s’est inscrit dans la dynamique de développement progressif, inclusif et transparent », n’est-elle réjouie.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE