Éducation : élèves et professeurs dans la rue à Lélouma

0
2175

Alors qu’un compromis avait été trouvé pour dénouer la crise qui minait le système éducatif guinéen, élèves et professeurs se sont largement mobilisés ce vendredi matin à Lélouma pour manifester leur colère contre la non annulation des mutations de certains enseignants pour fait de grève.

« Nous sommes là pour vous. Nous sommes là pour que vous ayez des cours normaux. Sans vous, nous ne pouvons pas rester dans les écoles…Nous n’allons plus accepter qu’un enseignant soit muté arbitrairement. Il y a un protocole d’accord signé entre le syndicat et le gouvernement. Il faut que toutes les autorités respectent ces accords. Nous sommes là pour réclamer ce qui nous appartient. Il faut que les enseignants mutés soient rétablis et nous irons jusqu’au bout », lance Ansoumana Diallo secrétaire général du bureau préfectoral du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) aux élèves fortement mobilisés.

Les manifestants scandaient de slogans tels que  » à bas les intimidations « ,  « annuler les mutations » ou encore  » à bas l’injustice ».

A l’heure où nous publions cette dépêche, les autorités préfectorales, communales, la société civile, les services de sécurité et les membres locaux du SLECG sont en concertation chez le préfet (10 H 10).

Faut-il rappeler que le mot d’ordre de grève général et illimitée lancé le 3 octobre dernier vient de connaître son épilogue il y a juste quelques semaines.

Affaire à suivre…