Education : le SLECG de Aboubacar Soumah menace d’aller en grève avant janvier 2020 si…

0
423

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) dirigé par Aboubacar Soumah a menacé ce mercredi 13 novembre au téléphone de Guinéenews d’aller en grève si l’Etat ne fait aucune proposition sur les huit millions de francs guinéens qu’il réclame comme salaire de base pour tous les enseignants.

«Après avoir transmis le rapport final des opérations d’assainissement du fichier des fonctionnaires de l’éducation, si rien n’est fait, nous serons dans l’obligation d’aller en grève. Parce que tout le monde sait qu’il y de l’argent dans ce pays. Ce qui est sûr et certain qu’il y ait un nombre important de fictifs ou non, il faudrait qu’ils nous fassent forcément une proposition sur la base de nos huit millions de francs guinéens que nous réclamons comme salaire de base de tout le personnel enseignant. Il faut forcément que nous ayons une satisfaction parce que l’Etat a les moyens. Si tel n’est pas le cas, nous n’arriverons même pas au mois de janvier 2020. Il faut que nous nous entendions sur un montant satisfaisant à mettre sur le salaire des enseignants», a-t-il menacé au bout du fil