Education : l’école primaire Matam Lido 2 rénovée et mise à la disposition de la communauté

décembre 14, 2018 4:15

Rénovée à hauteur de 117 337 dollars soit 1 024 000 000 GNF, l’école primaire de Matam Lido 2 a été officiellement mise à la disposition des autorités éducatives vendredi 14 décembre. C’est le gouvernement japonais qui a financé cette rénovation à travers le Rotary Club de Conakry.

Très heureux, Ibrahima 2 Barry, le DCE (Directeur Communal de l’Education) de Matam a déclaré que cette rénovation est une fierté non seulement pour les responsables communaux de l’éducation de Matam mais aussi, pour toute l’autorité scolaire entière. «C’est une immense joie pour nous d’avoir un plus dans notre commune. Il faut rappeler que cette école était vétuste. Mais aujourd’hui, elle est prête à recevoir les jeunes élèves et leurs enseignants dans un environnement sain grâce à la coopération japonaise à travers le Rotary Club. L’infrastructure scolaire est l’un des piliers du système éducatif pour son développement», a-t-il fait savoir. 

Le récipiendaire Cheick Cabinet Gassama, Directeur de l’école primaire Matam Lido 2, n’a pas pu trouver des mots justes pour exprimer sa joie. Toutefois, il s’est engagé publiquement à préserver jalousement cet acquis. «Depuis le lancement des travaux de rénovation de cette école par Rotary Club, la jeunesse de Matam a fait bénévolement le gardiennage des matériaux du chantier. Cela veut dire que nous ne pouvons pas avoir un tel bisou et ne pas l’entretenir. Etant le premier responsable de cette école, je m’engage à préserver jalousement cet acquis», a-t-il promis.

Dans son intervention, l’Ambassadeur du Japon en Guinée, M. Hisanobu Hasama a rappelé que c’est le Rotary Club de Conakry qui a soumis la requête de ce projet auprès de l’Ambassade. Et, poursuit-il, c’est lui qui suivi sa mise en œuvre tout au long de sa réalisation et qui a également fourni des kits pédagogiques.

Pour la petite histoire, le diplomate japonais a rappelé que l’école primaire Matam Lido 2 a été installée dans le vieux bâtiment de l’ancienne permanence qui date de 1960 et qui a subi une dégradation très poussée. C’est pourquoi, a estimé M. Hisanobu Hasama, ces bâtiments devraient être rénovés pour continuer sa mission mais aussi, pour garantir la sécurité des 750 élèves et leurs enseignants. «Il s’agit de six salles de classe, la direction de l’école, les latrines, la clôture et la réalisation d’une nouvelle adduction d’eau», a-t-il expliqué.

D’après l’ambassadeur du Japon, ce projet s’aligne sur les efforts de son pays et ses investissements aux côtés de la Guinée, dans le cadre de PNDS (Programme National de Développement Economique et Social) mais aussi, sur les axes de coopération entre le Japon et la Guinée, tel que défini par la sixième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 6).

Prenant la parole, la présidente de Rotary Club de Conakry et par ailleurs Directrice générale du PAC (Port Autonome de Conakry), Hélène Savané a fait comprendre que la rénovation de cette école s’inscrivant dans le cadre du «Projet Education pour tous» initié par son Club depuis mars 2017.

Mme Savané a signalé qu’après la rénovation les membres de l’APEAE (Association des Parents d’élèves et Amis de l’Ecole) ont été outillés des connaissances et compétences leur permettant de gérer efficacement l’école en vue de maintenir son bon état après la rénovation…

«Chers Parents, cette école est la vôtre, inscrivez-y vos enfants, afin de leur assurer un meilleur avenir. Quant à vous mes chers enfants, je vous vous invite à aimer et à prendre soin de cette école, car, j’en suis sûre, c’est ici que vous bénéficierez d’une éducation garantie en vue devenir des hommes et des femmes importants pour vos différentes familles et pour votre cher pays la Guinée que nous aimons tous», a-t-elle lancé. Avant d’exhorter la direction de l’école, bureau de l’APEAE et la communauté toute entière à faire bon usage des infrastructures afin d’encourager l’Ambassade du Japon ou d’autres partenaires à soutenir le Club Rotary de Conakry pour des projets futurs au profit de notre communauté.