Éducation : SOS pour l’unique école primaire publique de Doumbouyah, Coyah, dans un état de vétusté très poussé

0
550

Construite dans les 60, l’école primaire publique de Doumbouyah qui a formé plusieurs cadres, ayant eu le privilège d’occuper de hautes fonctions, dans notre pays et  l’international,  est aujourd’hui dans un état de vétusté très poussé.

Le bâtiment principal qui reçoit les élèves de la 1ère, 2ème  et 3ème  année est fissuré à tous les niveaux et une grande partie de sa toiture   est décoiffée, depuis maintenant 4 ans, selon le doyen de la localité Seydouba Maciré soumah.

Il arrive parfois que les élèves  en plein cours, reçoivent sur la tête des morceaux de bois issus de la décomposition de la toiture. Et en cas de vent ou de pluies, les enseignants sont obligés d’arrêter momentanément les cours dans les différentes classes du bâtiment principal, histoire de prévenir des accidents.

Selon le nouveau Directeur, Sâa Étienne Millimono, ‘’l’état de ce bâtiment fait peur et nous courons franchement le risque, en installant des enfants-là. Mais nous n’avons pas le choix, les enfants sont nombreux et on ne peut pas priver certains de leur droit à l’éducation, au risque de créer des frustrations. L’Etat et les personnes de bonne volonté doivent nous aider pour rénover ce bâtiment, qui est très important dans l’éducation de nos enfants», plaide-t-il.

Cette école aux oubliettes  assure cependant la formation des enfants de plus de 6 grands secteurs et compte plus de 600 élèves de nos jours. Elle  mérite donc une rénovation digne de nom, pour le bien de la communauté.

S.O.S pour le bâtiment principal de l’école primaire publique de Doumbouyah.