Education: timide reprise des cours ce lundi à Kankan

0
655

Après le boycott de la rentrée scolaire le 3 octobre dernier, élèves et enseignants dans les établissements scolaires et universitaires aussi bien public que privé, ont timidement repris les cours ce lundi 8 octobre à Kankan.

Du lycée Morifindjan Dioubaté à celui d’Almamy Samory Touré (AST) en passant par Alpha Yaya et 3 Avril, entre autres, élèves et enseignants y ont répondu présents.

Par exemple au lycée Morifindjan dans les environs de 9 heures, l’on y a constaté le début des cours dans plusieurs classes. Et selon le proviseur dudit lycée Mamady Doumbouya, les 16 enseignants programmés ont tous répondu présents.

Aux lycées AST, Alpha Yaya et 3 Avril par contre, le constat a révélé dans les environs 11 heures une plus faible affluence surtout des élèves. A en croire le proviseur du lycée AST N’Faly Sidibé, cette faible présence des élèves après 10 heures, s’explique par le fait qu’une bonne partie d’entre eux serait venu juste pour se rassurer de la présence effective des enseignants et revenir prêts demain mardi.

A l’université Julius Nyéréré de Kankan, l’affluence des étudiants avec une présence des professeurs était perceptible. Sauf que pour ce lundi 8 octobre, à part la poursuite des opérations de réinscription, la reprise des cours n’y était pas effective aux premières heures de ce lundi.

Pour cette première journée de l’ouverture ‘’effective’’ des classes à Kankan sur fond de grève du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), le constat révèle une reprise assez timides des activités pédagogiques dans les établissements scolaires et universitaires de la ville. Ce qui n’est pas nouveau à Kankan, apprend-on.

Il faut rappeler que lors des précédentes grèves du SLECG qui ont abouti à l’augmentation des 40% sur les salaires, Kankan n’avait quasiment pas suivi la suivi la grève. Avec cet autre mot d’ordre, plusieurs observateurs parient sur ce même scénario à cause notamment des menaces et autres intimidations…, nous dit-on.