Education : zéro lauréat pour Labé au Bac 2019  

0
555

C’est une première depuis belle lurette que la région administrative de Labé n’enregistre aucun lauréat lors des examens nationaux, en général et au baccalauréat, en particulier. Cette année, il n’y a eu aucun lauréat de Labé parmi les 20 premiers de la République de Guinée. C’est ce qu’a appris la rédaction locale de votre quotidien électronique guinéenews de source officielle.

A l’inspection régionale de l’éducation (IRE) de Labé, le chargé des examens confirme que ce constat : « pratiquement, il n’y a eu aucun lauréat. Parce que les lauréats sont ceux qui ont obtenu la mention très bien ou bien. Au niveau de la région de Labé, il y a eu des mentions mais des ‘’A bien’’. En sciences sociales par exemple, il y a eu 29 admis qui ont obtenu la mention ‘’à bien’’ dont 16 filles. En science expérimentale, il y en a eu 4 dont 2 filles, en sciences mathématiques, 12 ont obtenu la mention ‘’à bien’’ dont 2 filles. »

Selon lui, c’est seulement en sciences mathématiques que la région administrative de Labé a obtenu une seule mention ‘’bien’’. « Au niveau national, il y a un seul candidat qui a obtenu la mention ‘’très bien’’ en sciences mathématiques », a expliqué Alimou Diallo, le chargé des examens à l’inspection régional de l’éducation (IRE) de Labé.

Malgré le faible pourcentage obtenu les années durant les baccalauréats antérieurs, Labé a toujours tiré son épingle du jeu, reconnait ce cadre de l’IRE : « comparativement à l’année dernière, je ne me rappelle pas des chiffres mais, il y a eu quand même des lauréats au niveau de la région de Labé. Je crois qu’il y en avait eu 2. En fait, vu les pourcentages d’admission, on peut dire que les pourcentages sont à peu près les mêmes. C’est du point de vue, peut-être, mention ou classement.   C’est là qu’il y a eu la différence », reconnait-il.

Une situation qui met mal à l’aise plusieurs parents d’élèves dont Tidiane Dalein Diallo.  « C’est une situation difficile a accepté pour quelqu’un qui a fait ses études primaire et secondaire, ici, à Labé. On sait que de par le passé au niveau des résultats du bac, c’est le lycée Wouro qu’on appelait d’abord avant les autres. Le premier, le deuxième et souvent le troisième de la République venait de ce lycée. Mais là, c’est autre chose. Mais, je dirais juste que ce n’est pas étonnant avec un tel système éducatif. De nos jours, même les encadreurs ont besoin d’encadrement en Guinée. »

De son côté, le chargé des examens à l’IRE de Labé essai de situer les responsabilités : « compte tenu des perturbations qui ont caractérisé l’année scolaire 2018-2019, moi je peux dire qu’il s’agit des résultats qui reflètent exactement ce qui s’est passé au cours de l’année scolaire. Donc, avec un pourcentage de 25 % pour la région de Labé. Je crois que c’est acceptable par rapport au pourcentage national qui est de 24 %. »

Pendant ce temps, sur les 50 lauréats enregistrés cette année en République de Guinée au niveau du baccalauréat, la préfecture de Siguiri a décroché, à elle seule, 26 places.