Election présidentielle : ce que la CENI demande à la mission conjointe CEDEAO-ONU-UA

0
714

La mission conjointe de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA) et des Nations Unies (ONU) en séjour à Conakry a rencontré la commission électorale nationale indépendante (CENI). C’était dans l’après midi de ce jeudi 1er octobre 2020, à Kaloum.

Au sortir de la rencontre à huis-clos, c’est le porte-parole de l’organe de gestion des élections qui s’est adressé à la presse. Selon le commissaire Mamadi 3 Kaba, la réunion avait pour but de permettre à la mission conjointe de «s’enquérir du niveau d’avancement des activités des opérations électorales », en vue de la présidentielle du 18 octobre.

A en croire le commissaire Kaba, si le président de la CENI est revenu sur les activités réalisées jusqu’à date, celles qui restent à mener notamment le vote le jour du scrutin, Kabinet Cissé a surtout fait une double demande aux institutions hôtes. Une première consistant « au renforcement du cadre du dialogue » et une seconde qui porte sur «l’observation électorale.»

Par ailleurs, selon son porte-parole, «la CENI est prête à écouter les conseils de ces institutions pour un scrutin apaisé, transparent et inclusif dont les résultats seront acceptés par tous les candidats.»

En attendant, l’institution va devoir gérer d’autres difficultés comme celle concernant les électeurs qui ne retrouvent pas leurs cartes d’électeurs. Des problèmes qui ne sont pas des moindres, même si l’institution en charge des élections en Guinée peut compter sur la cour constitutionnelle. En tout cas, ce fut le cas quand il a été question des contradictions entre la constitution et le code électoral à propos du parrainage des candidats à la présidentielle.

Aussi, confie le directeur du département communication, Ali Bocar Samoura, pour permettre à la CENI de se passer de l’affichage des listes électorales pourtant prévu par la loi électorale.

A noter qu’il n’a en aucun cas été question de l’idée d’un report de la présidentielle contrairement à certaines rumeurs, en tout cas selon Mamadi 3 Kaba interrogé sur le sujet.

Lire vidéo: