Élections du 22 mars : Dalein félicite ceux qui ont empêché le « coup d’Etat constitutionnel »

0
341

Dans maints endroits, le vote n’a pas eu lieu le dimanche au compte des élections législatives et référendaire. Car les partisans du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont répondu à l’appel de leurs leaders. Ce mercredi 25 mars, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a félicité ceux qui ont empêché « le coup d’État constitutionnel. »

« On a empêché que le coup de force soit perpétré. Il n’y a pas eu d’élections. Les gens l’ont fait avec un esprit de sacrifice admirable. Ils ont sacrifié même leurs vies pour la défense des acquis démocratiques dans notre pays », a indiqué Cellou Dalein Diallo.  Plus loin, le président de l’UFDG accuse Alpha Condé d’être le responsable des événements qui se passent à N’zérékoré : « Ce qui est aujourd’hui plus révoltant,  c’est qu’Alpha Condé réchauffe son instrument actuel de division. Pendant longtemps la répression était dirigée sur une communauté parce qu’il voulait dire que toute la Guinée est avec lui sauf une région. On a tué des enfants de moins de vingt ans, ciblés. Lorsque la résistance contre le troisième mandat a été forte en Forêt, on dit qu’on s’attaque à une communauté. On les assassine, on les tue, on les brûle vif et on développe cette théorie. Ce n’est pas parce qu’un opposant à son système est ressortissant d’une communauté qu’on peut considérer que cette communauté mérite la guillotine. »

Cellou Dalein invite ses concitoyens à refuser dans le piège : « Les Guinéens veulent être unis. Nous voulons une République de citoyens. N’acceptons pas de tomber dans le piège d’Alpha Condé. Aujourd’hui, en Forêt c’est le calvaire. »