Élections du 22 mars : le FNDC appelle à des manifs la veille et le jour des scrutins

0
729

Les élections législatives et référendaire devront avoir lieu le 22 mars prochain, sauf changement de dernière minute. Et le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) est déterminé à empêcher ces élections. Ce mardi, au sortir d’une réunion, les leaders du front ont lancé un appel à la mobilisation le samedi 21 et le dimanche 22 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire afin ‘’d’enterrer définitivement le projet de coup d’Etat constitutionnel’’.

« Le peuple de Guinée est instamment appelé à une mobilisation historique du 21 au 22 mars pour empêcher le coup d’Etat constitutionnel destiné à octroyer un troisième mandat à M. Alpha Condé. Le FNDC tient à rappeler que cette mobilisation des 21 et 22 mars constitue une phase décisive de notre lutte contre le coup d’Etat constitutionnel dont le succès permettra non seulement d’honorer la mémoire des 42 victimes de la répression sanglante de nos manifestations, mais aussi d’obtenir la libération des personnes arbitrairement détenues et de récompenser le sacrifice consenti par l’ensemble du peuple de Guinée », a indiqué le FNDC dans un communiqué rendu public à la sortie de la réunion.

Cet appel est également élargi aux communautés guinéennes de l’étranger: « Toutes les antennes du FNDC, en Guinée et à l’étranger, sont appelées à s’opposer à toute activité liée à la mascarade électorale en cours dans les secteurs, districts, quartiers et communes du pays par des actions vigoureuses, conformément au devoir de résistance à l’oppression consacré par l’article 21 de la Constitution guinéenne. »

Les élections législatives et référendaire du 22 mars doivent se tenir en Guinée et dans plusieurs autres représentations diplomatiques. Mais avec la pandémie du Coronavirus, il est fort probable que ces scrutins puissent se tenir dans ces pays étrangers où les rassemblements sont interdits.