Elevage de Volailles: après l’usine de Mamou, Alpha Condé annonce l’arrivée de 20 couveuses

février 4, 2019 12:16

A l’occasion de la remise des barques à fibre de verre aux jeunes pêcheurs du port artisanal de la commune urbaine de Dubréka dimanche 3 février, le président de la République Alpha Condé a fait des annonces parmi lesquelles  l’installation de l’usine de pomme de terre à Mamou et l’arrivée des couvreuses.

«Pendant la période de l’épidémie Ebola, nos pommes de terre qui devaient être vendues au Sénégal pourrissaient à tout moment. Bientôt, il y aura une usine de transformation des pommes de terre à Mamou qui va transformer nos pommes de terre en frites congelées. Ensuite, partout en Guinée où le fonio est cultivé, nous avons doté les femmes de machines pour les faciliter les travaux pour que nous puissions  revendre nos produits à l’extérieur. Le fonio est très riche, tout le monde en veut, les américains, les français (…). Il y a trois restaurants à Paris qui demandent déjà mais, j’ai dit d’attendre d’abord le temps pour nous de faire des emballages de 500 grammes ou d’un kilogramme. Nous avons envoyé 20 couvreuses, chacune des couvreuses a la capacité de 120 mille œufs. Nous allons revendre un poussin aux femmes à raison de mille francs guinéens qu’elles revendront après à 25 mille francs guinéens. Elles n’auront pas du mal à élever des poulets partout où elles se trouvent en Guinée. Nous devons manger le poisson, le poulet et les légumes. Les femmes guinéennes sont naturellement très belles, si elles consomment ce que je viens citer, elles ne vont pas vieillir vite, à 60 ans elles seront toujours jeunes. Nous ne voulons pas que les jeunes se déplacent ou se lancent dans l’immigration. Qu’ils restent où ils se trouvent, nous voulons faire en sorte que les jeunes de la Guinée bénéficient les mêmes avantages. Grâce à la fibre optique aujourd’hui, les jeunes peuvent partout où ils sont en Guinée regarder la télé et être connectés à l’internet…»