Embellissement de la ville – Le carrefour Constantin : un aménagement à revoir

décembre 27, 2018 11:55

Tout le monde en convient : des efforts sont faits pour rendre la ville plus agréable. Des espaces, auparavant abandonnés, qui servaient de terrain de jeux, de dépotoirs d’ordure ou même d’urinoirs à ciel ouvert, ont été aménagés par le gouvernorat, au grand bénéfice des populations. En lieu et place du spectacle choquant qui s’offrait à la vue, on voit à présent des espaces verts, des jardins fleuris et des points de rencontre qui proposent des rafraichissants. La nuit, tous ces endroits scintillent de mille feux, surtout à l’occasion des fêtes de fin d’année.

De tout ce splendide décor que nous offrent ces zones aménagées, un seul d’entre tous ne semble pas remplir les conditions requises pour une parfaite harmonie entre le côté idyllique et la sécurité. Quelques risques y sont perceptibles, qu’il convient de prendre en compte pour pérenniser l’ouvrage.  Il s’agit du rond point Constantin, connu sous le vocable de ‘carrefour Constantin’.  L’opinion s’accorde à dire  que cet endroit est le mieux ‘dessiné’ de Conakry. La circulation s’y déroule sans encombre. La règle de priorité est respectée. Les accidents y sont rares.  Mais, depuis l’inauguration du site, un problème est apparu à ce niveau.

L’aménagement  effectué en plein rond point pose de réels soucis de sécurité routière. Une construction à un niveau y a été aménagée. Elle sert de zone de plaisance avec tables, chaises, ombrelles… et  propose aux visiteurs des boissons sucrées. L’endroit reçoit du monde sur terre ferme et en hauteur. Il arrive  qu’il y ait beaucoup de visiteurs, souvent avec des moyens de déplacement garés de tous les côtés du rond point. Tout cela encombre le carrefour dont la vocation première est de rester toujours propre et entièrement dégagé. La visibilité en ces lieux doit être optimale, pour garantir une circulation sécurisée. Le code de la route l’impose strictement à tous les endroits où convergent des routes. Il est vrai que cette zone de plaisance favorise les échanges entre clients. Mais, à certains moments, une ambiance peut s’en dégager qui est source de distraction et de relâchement de la vigilance. Malgré le fait que l’on n’y vend pas d’alcool, la probabilité n’est pas à exclure que des clients en consomment ailleurs avant d’y terminer la soirée, un jus en mains. La présence de tout ce monde entraine des mouvements de va et vient, dans tous les sens. Le danger est réel à la traversée du rond  point. Les risques d’accident sont accrus et ils guettent à la fois automobilistes, motocyclistes et piétons. Surtout la nuit. Il faut agir pour les endiguer.

C’est une préoccupation que nous espérons voir, partagée. Nul doute que pour la sécurité routière, les autorités seront attentives, elles qui ont eu l’idée généreuse d’aménager ces endroits plaisants pour les habitants de la capitale.