Émeutes à Mamou : des tirs de sommation contre des jeunes surexcités

décembre 20, 2018 11:57
Suite à l’incendie qui s’est déclaré ce soir au marché central de Mamou, des jeunes furieux et surexcités de l’absence des sapeurs pompiers et des agents de la sécurité ont érigé des barrages dans les rues et se sont attaqués au commissariat de police situé à 200 mètres des lieux de l’incendie.
A 20h, des tirs de sommation ont commencé à être entendus. Les jeunes ont attaqué les vigiles de l’agence Ecobank qui ont réagi en faisant des tirs de sommations.
Pendant que les victimes de l’incendie cherchaient à évacuer leurs biens dans un lieu sûr, des loubards ont commencé à voler ceux-ci.
C’est dans cette ambiance que les agents de maintien d’ordre de l’escadron mobile de Mamou ont intervenu à coup de gaz lacrymogène pour disperser les furieux. Ils ont été vite repoussés à coup de pierres.
A 21h, les agents de maintien d’ordre se sont organisés en deux groupes pour contenir dans une tenaille les jeunes qui se sont camouflés avec les citoyens présents sur les lieux de l’incendie. Le monde a été attaqué de devant et de derrière à coup de gaz lacrymogènes entraînant une débandade dans tous les sens. C’est ainsi que les agents arrivèrent sur les lieux de l’incendie et frappèrent certains présents. Ils emportèrent certaines motos vers le commissariat.
Pour l’instant, la circulation des véhicules de ce côté est coupée à cause des contenus des magasins vidés sur la route. Les véhicules empruntent la rue commerciale pour traverser la ville.
Vers 22h30, le calme semble revenir dans la ville carrefour.