Emeutes à Taïgbé/Kamsar:  trois véhicules et un groupe électrogène de GAC incendiés

juillet 2, 2019 5:12

Les installations de la compagnie minière Guinea Alumina Corporation (GAC) implantée dans la région de Boké, ont été ce mardi 2 juillet dans le district de Taïgbé (sous-préfecture de Kamsar) la cible d’une attaque des jeunes en colère.

Selon nos informations, le bilan de cette émeute fait état de 3 pickups et d’un groupe électrogène incendiés, de deux agents des services de sécurité blessés et d’importants dégâts matériels. A en croire nos sources, tout serait parti d’un affrontement qui a éclaté entre un groupe de jeunes manifestants et des travailleurs de EGA.

Joint au téléphone, le Secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Boké, Jean Béavogui, a confirmé l’information.  « Les deux agents de sécurité blessés par des manifestants sont actuellement à l’Hôpital ANAIM de Kamsar pour des soins médicaux. Et éventuellement pour voir s’ils n’ont pas de fractures internes graves… », a-t-il déclaré.

Au moment où nous mettions en ligne cet article les autorités locales étaient en réunion d’urgence présidée par le préfet Aboubacar M’Bopp Camara.