En prélude au 26 décembre: le FNDC au siège de  l’UFDG pour battre le rappel des troupes

0
668

En prélude à la manifestation du 26 décembre, une forte délégation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a entamé une tournée dans les assemblées générales des partis politiques, membres du front, en vue de battre le rappel des troupes. Et ce samedi, c’est le siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) qui a accueilli la délégation de la plateforme, à la faveur de son meeting hebdomadaire, a-t-on constaté sur place.

L’objectif de cette visite était double. D’abord remercier les militants du parti, pour leur participation massive aux précédentes manifestations du FNDC et les encourager à se mobiliser davantage pour celle du 26 décembre, et d’autres actions en janvier 2020.

« Au nom de la coordination du FNDC, nous sommes venus vous rencontrer pour vous dire merci et félicitations. Merci pour la mobilisation à l’occasion des marches du FNDC et merci pour les sensibilisations dans les quartiers, dans les secteurs, parce que sans vous Alpha Condé aurait déjà présenté son projet au référendum », a déclaré Ibrahima Diallo, chargé des Opérations du FNDC.

Cet activiste de la société civile a saisi cette opportunité pour demander aux militants de l’UFDG de se mobiliser contre « l’oppression », afin de barrer la route au projet de nouvelle Constitution.

« Nous sommes venus aussi vous dire que de l’autre côté, M. Alpha Condé a annoncé son projet de coup d’Etat constitutionnel. Il nous appartient de résister face à l’oppression. Nous devons être plus que jamais déterminés pour dire à M. Alpha Condé que le 21 décembre 2020 à 0h il doit partir. Nous devons résister face à l’oppression, parce que la Constitution de 2010 nous donne ce droit. S’ils sont déterminés 100 fois, nous sommes déterminés mille fois», a-t-il martelé.

Poursuivant son intervention, Ibrahima Diallo a fait savoir que d’autres actions plus fortes seront organisées dès janvier 2020 : « Nous vous demandons de vous mobiliser, d’aller dans les quartiers, dans les secteurs sensibiliser les citoyens à sortir le 26 décembre pour montrer à M. Alpha Condé, qu’il va marcher sur nos cadavres, avant d’aboutir à son projet de nouvelle Constitution. Je voudrais vous dire aussi de rester à l’écoute. Au mois de janvier, il y aura des actions plus fortes. Que M. Alpha Condé soit sûr d’une chose, la détermination c’est le FNDC, l’engagement c’est le FNDC, et il va partir du pouvoir le 21 décembre 2020» soutient-il.

Lire vidéo: