En route vers la 4ème édition des jeux universitaires

avril 6, 2018 3:42
0

Promouvoir le sport en milieu universitaire pour déceler des talents. C’est l’objectif que s’est assignée la Direction Nationale des Sports, de l’Art et de la Culture en milieu Universitaire. Et l’occasion a été mise à profit par ce démembrement du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique hier mercredi 4 avril, pour annoncer le lancement prochain de la quatrième édition des jeux universitaires, a constaté sur place Guineenews.

Initiés dans le but de dénicher un vivier de sportif de haut niveau et surtout intellectuel, les jeux universitaires ont connu depuis la première édition, une forte mobilisation et un réveil des disciplines sportives dans les institutions d’enseignement supérieur.

A ce titre, Maurice Togba Haba, Directeur national des sports, de l’art et de la culture en milieu universitaire a décliné les attentes des jeux devant les représentants de vingt universités : « l’objectif porte sur l’excellence du potentiel sportif dans les institutions d’enseignement supérieur afin de répertorier des sportifs de haut niveau tant sur le plan physique qu’intellectuel », soulignera-t-il.

Hôte de la rencontre, l’Université Général Lansana Conté de Sonfonyah à travers son Secrétaire général Dr Daniel Lamah, a indiqué l’importance du sport dans la formation et dans le développement physique au sein des universités. Et d’ajouter : « il est temps de penser à la professionnalisation du secteur sportif et culturel en milieu universitaire ».

« Des poursuites et des sanctions frapperont toute université qui fera appel à des joueurs mercenaires afin de remporter le trophée », tel a été en résumé, les menaces du Lt Colonel Patrice Doré du service national de la sécurité en milieu universitaire.

A préciser que cette quatrième édition qui démarrera le 21 avril prochain, connaîtra trois zones pour les rencontres entre vingt équipes dont Conakry, Kindia et Kankan. Et comme nouveautés, il y aura une formation des techniciens et l’installation des chargés de sport dans les universités. Les amoureux du panier seront déçus cette année car le basket-ball a été supprimé des disciplines pour des raisons liées au manque d’équipes universitaires compétitives.