ENA de Guinée: le premier programme sera lancé le 10 septembre (ministère)

septembre 6, 2018 6:17
0

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana procédera le lundi 10 septembre à Conakry, au lancement du programme de Master d’excellence en Administration Publique. L’annonce a été faite ce jeudi par le chef de cabinet du ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration, Mohamed Traoré.

A en croire M. Traoré, la mise en place de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration) de Guinée s’inscrit dans le cadre la réforme et de la modernisation de l’administration publique. Avant de rappeler que le chef de l’Etat, dans sa vision d’émergence de la Guinée, a mis au cœur de ses actions de réforme, le renforcement des capacités des ressources humaines de l’Etat.

«Le diagnostic qui a été engagé en 2011, a révélé des faiblesses sur la formation des cadres de l’administration publique. C’est pourquoi, il a été question de trouver une institution de formation non seulement fiable mais aussi capable de nous donner des fonctionnaires intègres, compétents et professionnels. C’est dans ce sens d’ailleurs, qu’un partenariat a été trouvé entre l’ENAP de Québec et la Guinée sous le leadership des différents ministres qui se sont succédé à tête du département de la Fonction Publique», a fait savoir M. Traoré.

Dans la même lancée, il a indiqué que ce premier programme va s’etendre sur deux ans. «Les cadres ont été sélectionnés par l’ENAP du Québec.  Sur 296 candidatures, 32 personnes seulement ont été retenues de divers départements ministériels. Le diplôme qui leur sera décerné à Conakry, aura la même valeur que celui de l’ENAP du Québec», a précisé Mohamed Traoré.

Poursuivant, Mohamed Traoré a fait savoir qu’il y a des cours qui seront donnés par les formateurs de l’ENAP de Québec et d’autres se feront en ligne. «Il y a aussi des cadres guinéens qui ont été formés à l’ENAP de Québec et qui viendront aussi enseigner», a-t-il ajouté.

S’exprimant sur le contenu des cours, M. Traoré a expliqué qu’ils porteront entre autres, sur les compétences en gestion, l’évaluation des politiques publiques, la gestion axée sur les résultats, les défis et enjeux actuels de l’administration publique ainsi que sur la gestion des carrières (…). «A l’image des autres pays de la sous-région, la Guinée aura des fonctionnaires professionnels et compétents. L’ENA de Guinée a été longtemps un rêve et ce rêve est devenu aujourd’hui une réalité», a-t-il déclaré.

Plus loin, Mohamed Traoré a lancé un appel aux différents partenaires de la Guinée pour la construction des infrastructures de l’ENA de Guinée. «Pour cette première promotion, les cours seront donnés dans les locaux du CPA (Centre de Perfectionnement  Administratif) du ministère en charge de la Fonction Publique. Je rappelle que ce centre a abrité le programme rajeunir et féminiser de l’administration. Un programme que le chef de l’Etat tenait à cœur. La Guinée manque d’institution spécialisée dans la formation de ses fonctionnaires de l’administration publique. L’ENAP de Québec va nous aider à combler ce vide. C’est pourquoi nous lançons un appel aux partenaires, nous avons un domaine de six hectares à Dubréka pour la construction des infrastructures de l’ENA de Guinée», a-t-il lancé.