Enquête sur les récentes tueries  : les vérités de Mamady Kaba, l’ex-président de l’INIDH

0
592

«Les crimes qui ont été commis à Coyah, Dubréka et à Kamsar sont très graves et sont susceptibles de se reproduire… »

Dans son adresse à la nation, le président de la République Alpha Condé a exhorté la justice guinéenne à faire la lumière sur tueries de Coyah, de Dubréka, de Kamsar

Interrogé ce samedi par Guinéenews, l’ancien président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) Mamadi Kaba n’y trouve pas d’inconvénient. Cependant, l’activiste des droits humains soutient qu’il faut des enquêtes indépendantes et crédibles dont les conclusions seront susceptibles de satisfaire tout le monde.

Poursuivant, M. Kaba a insisté qu’il faut briser la chaîe. «Les crimes qui ont été commis à Coyah, Dubréka et à Kamsar sont très graves et sont susceptibles de se reproduire parce que les conditions dans lesquelles nous vivons sont marquées par une profonde division de la société guinéenne. Donc, je pense qu’il faut travailler à dénicher les coupables et à les punir conformément à nos lois, afin que les populations ne soient pas tentées de se donner justice à elles-mêmes», a-t-il dit.