Enseignement technique : les députés adoptent un accord de prêt de 230 millions d’euros

0
610

La première plénière de la 9ème législature s’est tenue ce 5 juin 2020. A de la pandémie de Coronavirus, cette rencontre a été organisée dans la salle des congrès afin de respecter la distanciation sociale. Cette première plénière a connu l’adoption à la majorité des députés, l’Accord de prêt pour le financement des projets d’infrastructures d’Enseignement technique et de la formation professionnelle dans les régions administratives.

Cet accord de financement de 230 millions d’euros conclu depuis le 4 octobre 2019 avec la société PALUMBO GROUP LTD et son partenaire financier TRINITY WEALTH MANAGEMENT AG.

Selon le rapporteur général de l’Assemblée nationale, Aboubcar Adama Sylla, ce projet consiste à l’équipement de 8 écoles régionales de santé (ERS) ; 8 centres multimédia et infirmeries des ERAM ; 1 complexe comprenant une école nationale d’agriculture et d’élevage (ENAE) de Koundian à Mandiana ; 10 centres d’application de formation post-primaire (CAFPP-S) dans les grandes communes rurales ; 2 centres de formation professionnelle (CFP) à Mamou et Lola ; 8 Inspections régionales d’Enseignement technique.

Le projet concerne également la rénovation et l’extension des CFP de Donka, Ratoma et Matoto ; la rénovation et l’équipement des CAFP-S de Fria, Boffa et Mamou ; la révision des programmes de formation selon l’approche par les compétences (APC) ; l’amélioration du taux de participation des filles/femmes à la formation technique et professionnelle ; la formation des formateurs.

Ce prêt, dont le taux d’intérêt est fixé à 1,5%, est remboursable en 31 ans avec une période de grâce de 5 ans. Et les 36,15% du montant constituent le don que Palumbo Group Ltd, qui est une société britannique, accorde à la Guinée.

« La construction de ces écoles améliorera l’accès à la formation des jeunes guinéens dans le métier de leur choix et permettra une meilleure intégration professionnelle », a affirmé Aboubcar Adama Sylla.