Entretien routier : une machine de fabrication rapide d’enrobés à chaud, présentée par Total Guinée

avril 18, 2019 6:17

Pour aider les entreprises de travaux publics dans la réfection des routes, notamment la fermeture des nids de poule, Total Guinée a présenté, sur le terrain, une machine appelée MisterAsphalt. Elle permet de fabriquer des enrobés bitumineux.

Le mercredi 17 avril, la première démonstration de cette machine a été faite sur la corniche nord, à Taouyah, dans la commune de Ratoma.  « L’objectif de cette démonstration aujourd’hui avec notre partenaire BEGEC TP, est de démontrer qu’avec ce type de machine on peut produire de l’enrobés à chaud sur place. L’enrobé à chaud permet la réfection de petites portions de routes bitumées», a expliqué Mustapha NAIT KARROUM, Directeur commercial et marketing de B2B chez Total Guinée.

Selon lui, cette solution a deux intérêts : « Le premier, c’est que vous produisez la quantité d’enrobés dont vous avez besoin. Aujourd’hui les professionnels des travaux publics, pour ce type de réfection, apportent l’enrobé depuis la centrale d’enrobage. Donc vous avez déjà cette économie de transport puisque vous produisez sur place. Ensuite vous pouvez produire des petites quantités, ce qui vous permet d’économiser tout le reliquat que vous avez habituellement. »

Investir dans les travaux publics, c’est encore une fierté pour Total Guinée, indique Mustapha NAIT KARROUM : « C’est une fierté pour Total Guinée d’être partenaire de compagnie des travaux publics et donc de contribuer à la qualité de vie des riverains via la confection des routes, car on connait tous l’importance de la qualité des routes »

Ibrahima Pépé Traoré, Directeur technique de BEGEC TP, prestataire au sein de Total Guinée, ajoute que MisterAsphalt a un grand avantage : « Cette machine peut apporter beaucoup de choses, surtout pendant la saison hivernale quand  on constatera des nids de poule. Cette machine ne fait pas dépenser  de gros montants. On peut l’installer avec une petite mobilisation, travailler avec moindre coût, vite et bien fait. »

Le mercredi 17 avril, la première démonstration cette machine a été faite sur la corniche nord, à Taouyah, dans la commune de Ratoma.  « L’objectif de cette rencontre aujourd’hui avec notre partenaire BEGEC, c’est de démontrer qu’avec ce type de machine on peut produire de l’enrobé à chaud sur place. L’enrobé à chaud permet la réfection de petites portions de routes avec bitume, de l’agrégat, fabriquer  directement l’enrobé sur place et le mettre sur la route », a expliqué Moustapha NAIT KARROUM, Directeur commercial et marketing de B2B chez Total Guinée.

Selon lui, cette solution a deux intérêts : « Le premier, c’est que vous produisez la quantité d’enrobés dont vous avez besoin. Aujourd’hui les professionnels des travaux publics, pour ce type de réfection, apportent l’enrobé depuis la centrale d’enrobage. Donc vous avez déjà cette économie de transport puisque  vous produisez sur place. Ensuite vous pouvez produire des petites quantités. Donc ça vous permet d’économiser tout le reliquat que vous avez habituellement. »

Investir dans les travaux publics, c’est encore une fierté pour Total Guinée, indique Moustapha NAIT KARROUM : « C’est une fierté pour Total Guinée d’être partenaire de compagnie des travaux publics et donc de contribuer à la qualité de vie des riverains via la confection des routes, car on connait tous l’importance de la qualité des routes dans le pays. »

Ibrahima Pépé Traoré, Directeur technique de BEGEC TP, prestataire au sein de Total Guinée, ajoute que MisterAsphalt a un grand avantage : « Cette machine peut apporter beaucoup de choses, surtout pendant la saison hivernale quand  on constatera des nids de poule. Cette machine ne fait pas dépenser  de gros montants. On peut l’installer avec une petite mobilisation, travailler avec moindre coût, vite et bien fait. »

Si l’on gagne plus de temps avec cette solution en période de saison sèche, au moment des grandes pluies, il faut un peu plus pour pouvoir fabriquer ce béton bituminé : « La durée du mélange dépend de la température de chauffage, parce qu’en saison pluvieuse il faut prendre du temps. Quand il fait froid, chauffer peut prendre d’une à trois heures. »