Environnement: les étudiants ressortissants de Boffa reboisent 50 hectares!

août 3, 2018 5:16
0

Les étudiants originaires de Boffa regroupés au sein d’une association ont décidé de reboiser 50 hectares. Le lancement de la campagne de ce reboisement a eu lieu dans la sous-préfecture de Tamita. C’était en présence des autorités locales et des populations.

Une occasion mise à profit par le président de l’association des jeunes étudiants, élèves ressortissants et amis de Boffa pour développement, pour exprimer  le bien fondé de leur initiative : «notre motivation est partie d’un constat sur la dégradation poussée de l’environnement à Boffa. Nous avons choisi la Sous-préfecture de Tamita où nous allons reboiser trois hectares. Après ici, ce sera l’étape de Boffa-ville où nous allons planter les arbres le long de toutes les artères publiques. Ensuite, nous allons mettre le cap sur les autres Sous-préfectures. Nous pensons qu’il faut ajouter quelque chose à l’humanité. Et pour ça, il faut planter au moins un arbre

Parlant des effets des déboisements, le Sous-préfet de Tamita, Alhasane  Bérété dira que l’impact du changement climatique est perçu par les Guinéens: «nos forêts sont agressées de façon abusive, soit par les feux de brousse à travers l’agriculture sur brulis ou des coupes de bois qui font que les têtes de nos sources ne sont pas épargnées. Au début de la saison sèche, les rivières et les marigots tarissent. C’est un acte salutaire et une preuve patriotique  de la part  de ces jeunes.  Je lance un appel à l’endroit des citoyens  de sauvegarder ces plants, ça y va dans l’intérêt de tous

Cette campagne consiste à reboiser les têtes de source pour éviter l’ensablement et le réchauffement climatique en Guinée et en particulier Boffa.