Épuration du Fichier: l’UFDG exige l’application intégrale des recommandations

0
567

Après lecture du fichier électoral audité, l’opposition républicaine a exigé à ce que les recommandations soient prises en compte telles que faites par les auditeurs. C’est le député de l’UFDG Mamadou Cellou Baldé qui a exprimé à la presse cette exigence au sortir de la 27ème session du comité de suivi du dialogue politique inter-guinéen, tenue le 19 avril.

« Lors de la précédente session du comité de suivi du dialogue politique inter-guinéen, la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) a fait une représentation synthétisée du rapport d’audit du fichier électoral. Il a été décidé que les parties prenantes fassent parvenir leurs observations. Ce qu’il faut retenir, nous ne sommes pas réunis pour refaire l’audit du fichier électoral, ce travail étant déjà fait par les auditeurs internationaux. Il y a des recommandations à court, moyen et long termes. Il s’agit pour la CENI de faire en sorte que ces recommandations soient prises en compte dans le cadre de la révision du fichier électoral. Il est dit que vu le nombre des doublons persistants, que les électeurs dans leur totalité doivent passer devant une machine pour être confirmés. Cela est un avis d’auditeur expert qui s’impose et nous n’avons aucun commentaire à faire. Nous voulons que les recommandations soient prises en compte telles que faites par les auditeurs… », a-t-il laissé entendre.

Sur ce dernier point, il faut par ailleurs rappeler que le RPG Arc-en-ciel à travers le député Amadou Damaro Camara, a indiqué que cela est contraire à la loi.  « Nous sommes dans un pays qui a plus de 50% de populations qui ne savent pas avec exactitude à quelle année ils sont nés et même s’ils savent où ils sont nés… »