Etat civil: remise d’actes de naissance à 1 000 enfants de N’Zérékoré-ville et de Samoé

août 25, 2018 7:00
0

«Aucun enfant n’est laissé pour compte», c’est avec ce slogan que les autorités de N’Zérékoré, en collaboration avec le centre d’écoute, de conseil et d’orientation des Jeunes (CECOJE), ont procédé ce samedi 25 août à la remise d’actes de naissance à 1 000 enfants identifiés dans les différents quartiers et  districts de N’Zérékoré et de Samoé.

La cérémonie s’est déroulée à la maison régionale de la jeunesse en présence des autorités et des représentants des partenaires notamment l’ONG Plan International Guinée qui a financé cette activité.

Dans son intervention, Sékouba Traoré responsable du CECOJE/N’Zérékoré a indiqué qu’en tenant compte de l’agenda 2040 de l’Union Africaine, « nous avons initié cette activité sur la base des 10 aspirations de l’UA en faveur des enfants et de la situation de l’enregistrement des naissances dans la région de N’Zérékoré qui est de 63% ».

Et d’ajouter: « à travers cette action, nous sommes convaincus de l’amélioration de la situation des enfants dans notre pays en général et dans la région de N’Zérékoré en particulier. Et, au-delà de l’enregistrement des naissances, le CECOJE se propose de se lancer pour la promotion de la déclaration des décès portant sur les enfants mais aussi des mariages afin de compléter l’utilisation des faits d’état civil dans notre région qui abrite par ailleurs, un projet pilote sur la modernisation du système de l’état civil initié par le ministère de l’Administration du Territoire.»

Pour sa part, Alhassane Diallo, Vice-président de la délégation spéciale de la commune urbaine de N’Zérékoré a sollicité un partenariat basé sur les résultats avec l’ensemble des acteurs intervenants dans la région pour la cause des enfants. Car, dit-il, nous sommes rassurés que le partenariat avec les organisations de jeunesse peut aider significativement à l’atteinte des objectifs mondiaux pour le développement.

De son côté, le représentant de l’ONG Plan International Guinée est revenu sur l’importance de l’acte de naissance dans la scolarisation des enfants, l’accès aux services de santé, l’établissement des documents de voyage… C’est pourquoi, Abraham Kolié a invité tous les parents à accorder une importance capitale à la déclaration des naissances et des décès à l’état civil.