Evacuation des zones critiques à Conakry : le ministre de la Ville lance l’opération à Dabondy

0
910

Ce vendredi 12 juin, le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr. Ibrahima Kouruma, en compagnie des cadres du gouvernorat de Conakry et des maires des cinq communes de la capitale, a entamé une vaste opération de déguerpissement sur des zones critiques susceptibles de causer des cas inondations en cette période des grandes pluies, a-t-on constaté.  

Le coup d’envoi a été donné ce matin au quartier Dabondi 2, secteur Makia Touré  dans la commune de Matoto où des citoyens ont illégalement obstrué le passage des eaux de ruissellement. Pour le chef de quartier, Fodé Lamine Soumah, cette opération va servir de leçon pour toute la population.

« Nous avons été les premiers à faire le constat et nous avons invité les citoyens à libérer le passage d’eau. Aujourd’hui, nous ne pouvons que nous réjouir de l’arrivée du ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Nous sommes également contents d’achever le travail que nous avons entamé depuis longtemps. Cette partie est le passage des eaux de ruissellement que la population a illégalement occupé. Il n’est pas facile de vivre dans un milieu où il y a assez d’analphabètes. Parce qu’ils mesurent peu la portée des choses. C’est la raison pour laquelle ils ont obstrué le passage de l’eau », a-t-il expliqué puis de rappeler que ce canal qui a été ouvert aujourd’hui par le ministre a fait assez de victimes.

Dans la foulée, les jeunes ont adhéré au programme de déguerpissement entamé par le département en charge de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Toutefois, ils plaident à ce qu’on leur accorde une période de grâce afin qu’ils puissent évacuer leurs affaires.

Pour sa part, le ministre Dr. Ibrahima Kourouma, appuyé par le chef de quartier et le maire de la commune de Matoto, a répliqué en déclarant que pendant ce temps, personne ne maitrise le programme de la pluie.