Exactions à Conakry : Une nouvelle victime enregistrée, les forces de l’ordre accusées

0
332

La liste des victimes des répressions suite aux manifestations initiées par le front national pour la défense de la constitution (FNDC) continue de s’allonger. Un autre cas de mort vient d’être enregistré à Cosa, la banlieue de Conakry.

L’information vient de parvenir  à la rédaction de Guineenews©. Un jeune homme a été tué par balle ce début de soirée, annonce notre source.

La victime selon nos informations corroborées par les responsables administratifs du quartier a été tué par balle. Il aurait reçu au moins une des balles dans la bouche…

Thierno Thierno Mamadou Kalilou Diallo, c’est son nom était âgé de 27 ans, diplômé en médecine, et stagiaire au centre médical Flamboyant et à l’hôpital Ignace Deen, affirment nos sources.

M. Bah Mamadou Lamarana, président du conseil du quartier, dit s’être rendu sur les lieux, aussitôt informé. « Nous avons trouvé le corps de la victime de deux balles », confirme-t-il précisant qu’il a les douilles des balles avec soi.

Du côté officiel, aucune source n’a voulu commenter cette information nous renvoyant au compte rendu gouvernemental.

Aux dernières nouvelles, le corps aurait été transporté à la morgue d’Ignace Deen. Ainsi, en deux jours de manifestations contre l’intention de tripatouillage de la constitution soupçonnée au président Condé, selon des sources crédibles, le pays compte au moins 7 morts. Tous des jeunes hommes.