Exclusif-Polémiques sur une applique destinée aux paysans: le promoteur du programme tranche (entretien)

0
1713

«Le président Alpha Condé n’a pas menti. Il existe bel et bien une application pour les paysans destinée à passer des commandes d’engrais »

En prélude à la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, le président Alpha Condé a accordé un entretien exclusif à l’émission ‘’Internationales’’ de TV5-RFI-le Monde.

Au cours de cette entrevue, le locataire du palais Sékhoutoureya, vantant les avancées réalisées sur le plan agricole depuis qu’il a pris les rênes du pays, a parlé de l’existence pour les paysans d’une application leur permettre de lancer sur place des commandes de tracteur, de moissonneuse-batteuse, d’engrais…

Cette information, depuis son annonce, a eu un effet viral sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes continuent de s’interroger sur la véracité de celle-ci en Guinée.

Devant  donc cette polémique qui ne cesse d’enfler, Guinéenews  a rencontré Mohamed Kagnassi, le promoteur de ladite application qui est par ailleurs le président du groupe West Wind Guinée. Lisez !

Guinéenews: existe-t-il en Guinée une application destinée à la paysannerie   en vue de lui permettre de passer ses commandes d’intrants agricoles comme annoncé par le président Alpha Condé lors de son l’interview avec TV5-RFI-le Monde ?

Mohamed Kagnassi: d’abord je dois préciser que le président Alpha Condé a effectivement raison lorsqu’il annonce qu’il existe une telle application au service des paysans guinéens. Donc, ce qu’il a dit est loin d’un mensonge. L’application en question s’appelle « Kobiri ». Ce qui veut dire, littéralement traduit en soussou, ‘’argent’’. C’est une plateforme destinée au monde rural.

Le choix du nom Kobiri est une allusion à l’économie. Pour nous, l’économie se résume à l’argent. C’est une véritable innovation. Cette application va permettre à la Guinée d’accélérer son développement. Il faut forcément faire recours à l’innovation et dans tous les secteurs. Elle permet la location des machines agricoles et tout autre élément de besoin pour le monde rural.

Guinéenews: que pensez-vous alors des critiques qui fusent de partout depuis l’annonce par le président Alpha Condé?

 Mohamed Kagnassi: vous savez, il s’agit d’une application qui ne concerne que le monde rural. Ce sont les paysans qui sont mieux placés pour confirmer ou infirmer cette déclaration du chef de l’Etat parce qu’ils sont les seuls bénéficiaires et les seuls concernés. Et quant certains citadins puisqu’ils ne sont directement touchés, il y en a parmi eux estiment qu’une telle application n’existe pas encore. Et très malheureusement, au lieu de chercher à s’informer, ces gens qui versent facilement dans la sensation, se mettent à démentir sans la moindre preuve. Cette habitude est devenue monnaie courante chez nous.

C’est pourquoi d’ailleurs le président Alpha Condé le répète à satiété que celui qui s’informe pas n’a pas droit à la parole en public. Sinon aujourd’hui, il suffit d’être un peu curieux pour chercher et obtenir tout ce que l’on veut comme information sur l’internet. Quand on ne connaît pas, on cherche. Mais nous africains, c’est le plus grand malheur qui aujourd’hui chez nous, la paresse de chercher. On a l’impression que certains se sont adjugé le monopole de la vérité et tout ce qu’eux ne savent pas, n’existe pas. Ils doivent savoir que cette plateforme existe déjà et le monde rural l’utilise depuis un certain temps.

Ce qui est incroyable, c’est une innovation guinéenne. Je vous informe par ailleurs que le centre de recherche français nous invite le mois d’avril pour présenter la plateforme « Kobiri ». Ce qui est vraiment un paradoxe. On est félicités par les partenaires au développement et dénigrés par  nos compatriotes.

Guinéenews : alors comment fonctionne cette application « Kobiri » ?

Mohamed Kagnassi : c’est une application tactile. C’est à dire il suffit juste de regarder les icônes, chaque icône a une signification. On a réuni tous les besoins économiques du monde rural. Il y a l’élevage et lorsqu’on veut faire une insémination artificielle, il y a une rubrique dédiée à une telle commande. Ce sont les mêmes démarches à observer si l’on veut commander les poussins et les produits vétérinaires, les semences améliorées, les engrais.

Lorsque c’est la mécanisation, c’est-à-dire la location de tous les outils de production à savoir les tracteurs, les moissonneuses-batteuses etc. l’on a recours à la même application.

Guinéenews : pourquoi le digital ?  

Mohamed Kagnassi : cela n’est pas une mode. Le digital nous permet de rationaliser ou de retracer les activités du monde rural. Quand on fait un paiement avec le digital, on est identifié, le type de culture est enregistré, les superficies sont enregistrées, les semences utilisées aussi. Cela nous permet de mieux accompagner le paysan. Et mieux, ça permet au gouvernement de pouvoir orienter de façon efficiente et efficace sa politique agricole, connaître de façon exhaustive les besoins du paysan.

Guinéenews: est-ce que cette application est gratuite?

Mohamed Kagnassi: cette application est gratuite et en téléchargement libre dans Google Play. Vous avez également un site internet dédié. Les paiements sont assurés par les partenaires  de la téléphonie mobile qui existe en Guinée.

 Guinéenews: votre dernier mot par rapport à toute cette polémique?

Mohamed Kagnassi: nous avons annoncé notre objectif, créer la croissance dans le secteur primaire qui constitue les 60 à 70% de la population guinéenne. Pour nous, toute croissance qui touche ce secteur nous appelons cela  croissance utile et réelle. Car, elle touche directement les individus. Cette plateforme s’inscrit dans cette démarche. Les commandes peuvent s’effectuer aussi par simple appel téléphonique. Nous travaillons pour toute l’Afrique de l’ouest. L’idée, c’est de permettre un développement plus rapide du monde rural.

Guinéenews : merci monsieur Kagnassi

Mohamed Kagnassi : à moi de vous remercier et j’espère que cet entretien permettra l’éclairer la lanterne de tous et je leur dis une fois de plus que le président Alpha Condé a bel et bien raison. Parce qu’il existe aujourd’hui au service des paysans guinéens une application innovante appelée  »Kobiri ». Elle  leur permet  de passer leurs commandes pour les intrants agricoles, des engins ou outils agricoles comme tracteurs, moissonneuses batteuses…

Entretien réalisé par Bangaly Touré