Exclusif – « Soutien » de Poutine à un éventuel 3ème mandat pour Alpha Condé : l’ambassadeur russe met les points sur les i

0
887

Suite à une information relative à un ‘’soutien’’ du président Vladmir Poutine à un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, récemment dévoilée dans les colonnes de la célèbre agence américaine, Bloomberg et abondamment relayée par la presse locale guinéenne, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie en République de Guinée et en République de Sierra Leon, Alexandre Bregadze vient de monter au créneau pour battre en brèche cette nouvelle. Ce démenti, il l’a fait savoir à Guinéenews lors d’un échange téléphonique dans la soirée de ce lundi 26 novembre.

A l’entame, le diplomate russe a déclaré qu’il a été étonné quand il a appris cette information alors que le président Alpha Condé, dit-il, n’a jamais évoqué, lui-même, la question d’un troisième mandat. Pour lui, ils ne peuvent pas soutenir quelque chose qui n’existe pas. Lisez plutôt sa réaction !

Lire ou relire : Putin’s Notorious ‘Chef’ Is Now Meddling Across Africa : https://www.bloomberg.com/news/features/2018-11-20/putin-chef-yevgeny-prigozhin-is-now-meddling-in-africa

« J’ai été vraiment étonné quand j’ai appris l’information. Je n’ai jamais entendu parler que son excellence monsieur le président (Alpha Condé, ndlr) a évoqué ce problème. Il n’a jamais déclaré quelque part qu’il va passer au troisième mandat. Je ne l’ai jamais entendu. A mon avis, nous ne pouvons pas soutenir ce qui n’a pas été dit. Mais d’autre part, nous soutenons tous les présidents qui sont démocratiquement élus, ce qui est le cas de son excellence monsieur le Pr. Alpha Condé. Il a été élu en 2015 pour la deuxième fois et au premier tour même. Démocratiquement tout le monde a reconnu cela. Il a fait trois ans et il lui reste encore deux ans. Je ne comprends pas pourquoi on parle de troisième mandat. A mon avis, c’est de la politique politicienne comme on le dit souvent. A mon avis, nous ne pouvons pas réagir à tout cela d’une manière assez précise parce qu’il n’y a pas de cause à laquelle nous devons réagir. Je n’ai jamais entendu parler que monsieur le président a évoqué un troisième mandat. Alors il n’y a pas de thème à discuter. A mon avis, avec des gens qui sont trop pressés pour conquérir le pouvoir, qu’ils attendent quand même. Il n’y a pas de campagne présidentielle… Le mandat du président continue. En ce qui concerne l’avenir du pays, c’est le peuple guinéen qui doit définir son avenir. Sans l’avis du peuple guinéen, rien ne passera. Il faut qu’on attende deux ans pour parler de quelque chose qui est au-delà du mandat du président Alpha Condé qui a été élu démocratiquement pour la deuxième fois. »