Exclusif: vers la gestation d’un vaste mouvement sociopolitique anti 3ème mandat

0
1272

La sortie d’Alpha Condé invitant ses partisans à « se tenir prêts à l’affrontement » va avoir un effet immédiat, celui d’amener les forces sociales et les leaders politiques du pays à former une union sacrée et à regarder dans le même sens. (Photo d’archives)

Les leaders de l’opposition guinéenne et les activistes de la société civile ayant compris que le président Alpha  Condé est en passe de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà de 2020, sont aussi en train de murir des solutions devant lui faire barrage. Mais la première chose qui s’impose, c’est d’amener tout d’abord les leaders de l’opposition à parler d’une voix.

C’est ainsi qu’une première réunion, selon une source digne de foi, s’est tenue hier jeudi 28 mars à Conakry. Elle a regroupé des éléments clés des Forces sociales de Guinée (FSG), Sidya Touré de l’UFR, Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Me Kabèlè Camara du RGD, Lansana Faya Millimouno du BL, et le premier Secrétaire national du PEDN de Lansana Kouyaté.

L’objectif de cette rencontre était de créer un mouvement à l’image des Forces vives de Guinée en 2009 afin d’empêcher Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au-delà de 2020. Que cette volonté du président de la République soit exprimée par un projet de 3ème mandat ou par la proposition d’une nouvelle Constitution.

Selon notre source, l’annonce de la création de ce mouvement va être faite en début de la semaine prochaine. Un mouvement auquel feront partie le mouvement syndical et tous ceux qui s’opposent au 3ème  mandat.