Face aux mouvements sociaux, le RPG Arc-en-ciel sonne l’alerte : « la Guinée a besoin de l’ordre»

août 4, 2018 4:29
0

« La Guinée a besoin de l’ordre. Ce n’est pas aux Syndicats et Forces sociales de décider pour la Guinée.»

Depuis l’entrée en vigueur de l’augmentation du prix des produits pétroliers à la pompe le 1er juillet, la Guinée fait face à de nombreux mouvements de protestation nés pour faire fléchir le gouvernement sur cette décision.

Une situation dont se fait écho le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, qui en a largement parlé lors de son assemblée générale de ce samedi 4 août. S’insurgeant contre ces « mouvements sociaux », l’ancien Vice-président du défunt parti GPT de Kassory Fofana a voulu remettre la pendule à l’heure en ces termes :

« La Guinée a besoin de l’ordre, de la stabilité politique. Elle a besoin de la discipline. Le gouvernement a augmenté le prix du carburant, c’est vrai. Mais il appartient au gouvernement d’en décider dans un pays. La Guinée ne doit pas être un pays différent des autres. C’est au gouvernement de prendre les décisions. Ce n’est pas au Syndicat de décider pour la Guinée. Ce n’est pas aux Forces sociales. C’est au gouvernement de la République de décider pour la Guinée », a indiqué Sory Sow.

Réagissant aux propos des meneurs de ces différents mouvements qui déclarent se battre pour le peuple, M. Sow leur a rappelé que s’ils se battent réellement pour le peuple de Guinée d’« arrêter la pagaille dans les rues ».

«Aider le peuple de Guinée, c’est permettre à chaque citoyen, le matin, de se lever et aller là où il peut gagner son pain quotidien. Ce n’est pas en barricadant les routes. Le gouvernement a augmenté le prix du carburant. Il a appelé les acteurs sociaux  autour de la table pour négocier les mesures d’accompagnement. Les mesures sociales peuvent être négociées. Le Pr Alpha Condé veut le bonheur de ce peuple de Guinée. Mais pour avoir le bonheur, nous devons travailler en paix. Cela demande que l’Etat décide et que les citoyens acceptent la décision », a-t-il soutenu.