Faisabilité des cours à distance pour les élèves : les doutes de Sidya Touré  

0
589

A partir du lundi 27 avril prochain, les élèves guinéens devant affronter les examens nationaux suivront les cours à travers des mass médias notamment la radio et la télé. C’est du moins l’ambition exprimée par le gouvernement à l’intention des candidats aux différents examens.

Une mesure qui surprend l’ancien Premier ministre et président de l’UFR Sidya Touré qui s’interroge sur les dispositifs qui ont été pris pour pouvoir mettre en place un tel programme.

« Vous savez, notre gouvernement a l’habitude de répéter ce qu’il entend chez les autres. On les répète en Guinée tout en ne se rendant pas compte que dans notre pays, l’administration s’est énormément affaiblie. Et là où je suis, je ne peux pas imaginer une telle opération possible« , réagit le président de l’Union forces républicaines.

Dans la même logique, l’opposant au régime de Conakry dit ne pas croire en la faisabilité de cette mesure. Parce qu’il dit ne pas voir de quelle manière cela va se dérouler dans l’intérêt des enfants, dit-il.

« Le gouvernement nous a habitués au fait que partout où on a besoin d’organisations, de méthodes et de résultats, vous ne le voyez pas… « , a-t-il conclu.