Fait divers : Décès par noyade d’un élève de 11 ans dans le fleuve Niger à Faranah

0
552

Âgé de 11 ans, un élève de la 3ème  année de l’école primaire Amilcar Cabral de Faranah est mort noyé ce dimanche, aux environs de 16 février,  sous le regard horrifié de sa grande sœur, qu’il était allé accompagner pour faire linge dans le fleuve Niger.

L’adolescent  s’est noyé vers  14 heures et son corps a été retrouvé aux environs de 16 heures. Le drame est survenu au fleuve Niger du côté du quartier Tonkolonko 2.

Le grand frère de la victime, Facély Tènèmba Oularé revient sur les circonstances du drame au micro de notre reporter: « il était parti accompagner sa grande sœur au fleuve Niger pour faire le linge. C’est au cours de cette activité qu’il a profité pour se baigner avec ses amis, d’un autre côté du fleuve. Donc, il a été emporté par le courant d’eau. Sur le coup, un de ses amis a vite couru vers sa grande pour l’informer que son jeune frère est en train de se noyer. Suite à cette information, celle-là s’est mise à crier pour informer que son frère a disparu dans l’eau. C’est ainsi que les gens se sont mis à sa recherche en vain. Ils ont vite informé les pêcheurs qui étaient à côté. Ceux-ci (pêcheurs) ont dit qu’ils n’iront pas à la recherche du corps sans l’autorisation du chef de quartier. Rapidement, le chef de quartier a été informé et a autorisé les pêcheurs. Finalement, l’enfant a été retrouvé par ces pêcheurs », a-t-il expliqué.

Après le constat de la justice et sur instruction du Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Faranah, le corps a été remis à la famille pour être enterré aux environs de 17 heures. On ne pouvait pas garder le corps parce que les poissons avaient commencé par manger ses lèvres, en l’espace de deux heures, a déploré la famille du défunt.

À noter que chaque année, on enregistre des décès d’enfants par noyade dans le fleuve Niger. Une situation qui doit préoccuper les autorités à tous les niveaux.