voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Fait divers: découverte de deux corps à Bangouya dans Kindia

    Deux corps sans vie ont été repêchés dans les eaux de la localité  de Bangouya, située à 42 km du chef-lieu de la préfecture de Kindia,  dans la soirée de ce lundi 5 avril. Le premier corps  n’a pas pu être identifié car il était en décomposition très poussée. Le second corps était  celui d’un enfant de 13 ans, mort dans une mine abandonnée, rapporte notre correspondant local.
    Deux corps sans vie ont été découverts dans les secteurs de Toulon Khouré et Mordia dans le district de Bangouya centre, relevant de la préfecture de Kindia dans la soirée de ce lundi  5 avril. Le premier corps en état de décomposition a été repêché dans le lac du barrage Souapiti, dans le secteur  de Toulon Khouré. Il n’a pas pu être identifié. Et le second a été repêché d’un trou béant creusé par des chercheurs de diamant,  dans un autre secteur du nom de Mordia, toujours dans le  district de Bangouya centre.
     La victime du nom de Ousmane Barry,  13 ans est un élève en classe de 5ème année à l’école primaire de Bangouya.
    Le commissaire Yaya Sylla, commissaire de la police  de Bangouya, joint au téléphone, revient sur les circonstances de la scène « c’était aux environs de 15 heures. On a été saisi d’une information de découverte des cadavres. D’abord à Lounton khouré, immédiatement nous nous sommes rendus sur le lieu  sur information du président de district du centre. Arrivé,  j’ai automatiquement informé le chef de centre de santé de Bangouya, qui à son tour a dépêché ses agents pour qu’ensemble nous puissions faire des investigations. Étant sur le lieu, il s’agit d’un corps couché sur la face le côté ventre dans l’eau. Donc c’est à deux kilomètres de Bangouya centre  précisément à Lontonkhouré.  Ainsi on a invité les jeunes à aller chercher le corps et à le faire venir au bord de l’eau du débarcadère.  Le médecin est venu par après et a essayé de voir s’il n’y a pas de traces et indices indiquant qu’il a été vraiment victime d’un acte de violence.  Aucun indice n’a été retrouvé sur son corps.  Par la suite, on a  autorisé les autorités locales de procéder à l’inhumation », a-t-il indiqué.
    Quant au  deuxième cas découvert  sur le même lieu,  dans un trou béant creusé par des chercheurs de diamant dans le secteur Mordia. Le corps découvert était déjà dans l’eau à une profondeur de 3 mètres.
    Ce sont des jeunes plongeurs qui sont allés chercher le corps et le faire monter de l’eau. La victime, un jeune garçon âgé de 13 ans de teint noir qui répondait au nom de Barry Ousmane, élève de la classe 5ème année fils de Ibrahima et de Tala Oury Barry. Dont les  parents sont des cultivateurs, selon le commissaire de police urbaine de Bangouya joint au téléphone par guineenews.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE