Fait divers : le corps en décomposition d’une jeune fille retrouvée à Donghol Touma dans Pita

0
645

Dans la sous-préfecture de Donghol Touma, située à 60 Km de Pita centre, le corps en décomposition de Mariame Diallo, disparue depuis le 30 mars, a été retrouvé ce mardi dans les environs de 9 heures au fleuve de « Pété Djiga ». Mariam Diallo devait célébrer son mariage ce 09 avril, d’où le choc provoqué par cette disparition tragique, dont les causes ne sont pas encore élucidées.

Son frère aîné Mody Mamadou Rafiou Diallo n’en revient toujours pas de ce que vient de subir sa sœur dont le mariage était prévue ce 09 avril.

Sur les circonstances de sa disparition il s’est efforcé à en dire quelques mots  à notre reporter : ‘’effectivement ma jeune sœur a quitté la maison pour aller chercher à côté du village non loin de son domicile des bouses de vache, pour bien aménager la case de sa maman, parce que celle-ci n’a pas voulu quitter cette case au profit de la maison. Dès qu’elle est sortie, elle n’est plus revenue. C’est ainsi que les gens sont directement sortis à sa recherche, mais en vain.

Les jours qui ont suivi, les jeunes du village ont formé des équipes pour pouvoir bien mener la recherche mais ne l’ont pas retrouvée », a-t-il expliqué.

Poursuivant son récit il précise: « c’est ce mardi 07 avril, aux environs de 9h que nous sommes encore sortis et nous sommes allés à côté du fleuve « Pété Djiga », là où il y a une chute. Arrivés à cet endroit, l’un d’entre nous a aperçu son corps  à distance. Quand nous nous sommes approchés, on a trouvé que son corps était en décomposition très avancée. Donc on a jugé nécessaire de l’enterrer sur le champ. Arrivés au village, on a fait la prière funèbre avec tout le monde », a-t-il déploré.

De tel drame, ce village n’en avait jamais connu, selon notre interlocuteur.